Prix de la Recherche pour Emmanuelle Genin

Image

La directrice de l'UMR 1078 récompensée pour ses travaux en génétique

Emmanuelle Génin, directrice du laboratoire Génétique, génomique fonctionnelle et biotechnologies1 de Brest, a reçu ce jeudi 30 novembre le prix Recherche INSERM 2017. Cette cérémonie, qui distingue les chercheurs et ingénieurs dont les réalisations contribuent à l’excellence scientifique, lui sera remis pour ses travaux sur la variabilité génétique des populations et la recherche des facteurs génétiques impliqués dans les maladies.

Directrice de recherche INSERM, Emmanuelle Génin est à la tête du laboratoire Génétique, génomique fonctionnelle et biotechnologies (INSERM, UBO, EFS-CHRU) depuis le premier janvier 2017. Son ambition : mettre en place une base de données inédite référençant les similarités et les variations génétiques de la population française. En effet, en recensant cette diversité, il est alors possible de faire le lien entre les variations d’un gène et ses conséquences sur la santé humaine.

C’est dans cet objectif qu’elle a initié en 2013 le projet « Exome Français » ou FREX2. Ce projet, qui fait partie du plan France médecine génomique 20253, a déjà recueilli les données génétiques de près de 600 personnes issues de six régions françaises différentes. Cette base de données est désormais en ligne et la chercheuse a pour projet d’étendre les analyses à d’autres régions pour ainsi couvrir toute la France et faire de ce projet fédérateur et novateur une aide précieuse au diagnostic.

1 - Laboratoire Génétique, génomiques fonctionnels et biotechnologie – UMR 1078 - (UBO, INSERM, EFS-CHRU).

2 - Le consortium FREX inclut 6 équipes partenaires :
(1) Inserm UMR 1078, UBO, EFS, CHU Brest, (2) Inserm UMR 1087, CNRS UMR 6291, l’institut du Thorax, CHU Nantes et Université de Nantes, (3) Centre National de Génotypage, Evry, (4) Inserm UMR 1079, CNR-MAJ, Hôpital Universitaire de Rouen, Université de Rouen, IRIB, Université de Normandie, Rouen, France, (5) Inserm UMR 1167, Institut Pasteur de Lille, Université Lille-Nord de France, (6) Inserm UMR 897, Université de Bordeaux

3 – Le plan France médecine Génomique 2025, lancé en 2016 pour l’alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé, vise à inscrire l’étude des gènes des patients français dans le parcours de soin.