À l’UBO, la question de la pédagogie est un sujet qui compte !

 

Pourquoi des Assises de la pédagogie à l’UBO ?

Parce qu’au fil des années, les étudiants changent.
Parce que les enseignants et les enseignants chercheurs s’interrogent sur leurs pratiques.
Parce que les personnels de l’université contribuent à la construction des parcours de réussite.

Parce que l’université n’est pas seulement tournée vers la recherche.
C’est aussi le lieu de diffusion des savoirs, de construction des apprentissages, d’accompagnement du développement des individus.

Parce que nous avons eu envie d’un temps de pause pour réfléchir ensemble, partager nos expériences, innover.

À l’UBO, la pédagogie est une question qui compte.


En 2014, pour la première édition des Assises, deux grands témoins, Emmanuelle Annoot et Laurent Cosnefroy, ont été associés pour amorcer la réflexion collective et partager leur réflexion sur les enjeux et finalités de l’enseignement à l’université.
Ca a été aussi l’occasion pour les participants de se retrouver en ateliers autour de deux grandes thématiques :

  • la connaissance des étudiants (leur profil par types de baccalauréats, leur travail personnel, leur rapport à l’évaluation, leurs motivations, leur rapport au monde professionnel, etc.)
  •   les pratiques des enseignants (les leviers pour encourager l’autonomie des étudiants, l’usage des outils numériques en formation, les liens entre l’enseignement en présentiel et en distantiel, les référentiels de compétences, etc.)

400 personnes sont alors venus participer aux débats.


En 2015, les Assises de la pédagogie ont permis d’accueillir des personnels enseignants et non enseignants et des étudiants de l’UBO, motivés pour débattre d’un thème fondateur à l’université : l’accompagnement !
35 % des personnels de l’UBO se sont associés au travail et 4 fois plus d’étudiants mobilisés en 2015 qu’en 2014.

  • La conférence donnée par Henri Boudreault, spécialiste de l’amélioration des apprentissages et le développement des compétences a permis de faire le point sur l’intégration du développement de savoir-être dans des pratiques de formation.
  • Un échange inter-composante a été proposé sous la forme d’une déambulation pédagogique : il s’agissait d’un itinéraire de découvertes de pratiques ordinaires et extraordinaires d’accompagnement des étudiants.
  • Les participants ont pu participer à un péda’camp. Le principe du péda’camp est de regrouper des personnes souhaitant mobiliser un outil commun pour élaborer un projet, dans un environnement collectif, en suivant des objectifs qui leur sont propres. Différents sujets de réalisations collectives ont été traités : la classe inversée, l’usage de Moodle et des réseaux sociaux en formation, l’utilisation des questionnaires en formations, etc.
  • Les participants ont aussi eu la possibilité de se regrouper par filières afin de permettre un travail au plus près des contextes respectifs des composantes.
  • Enfin TalentCampus nous a offert la démonstration que des compétences multiples se déploient, à chaque instant, grâce à l’entraide et l’esprit de coopération.

Retrouvez sur ce site les différentes traces de ces deux éditions des Assises de la pédagogie à l’UBO.
Et rendez-vous en 2016 pour l’acte III des Assises de la pédagogie à l’UBO.

 

 

 

Marque Bretagne