Centre de Recherche Bretonne et Celtique

Centre de recherche
bretonne et celtique

Des vivants et des morts

Des vivants et des morts
Des constructions de la "bonne mort"

Sous la direction de Simone Pennec
Avec la collaboration de Marie-Armelle Barbier-Le-Déroff, Marie-Thérèse Cloitre et Danièle Leboul

CRBC / Atelier de recherche sociologique (Equipe d'Accueil 3149)- 400 pages - 24 x 16 cm - 22,00 €
Parution : novembre 2004
ISBN 2-901-737-64-1

Acheter

 

Résumé

Des vivants et des morts. Des constructions de la " bonne mort " s'inscrit dans la perspective pluridisciplinaire développée lors du colloque organisé par les universitaires brestois en 2002. Une première partie, composée des chapitres L'ordinaire de la mort et La recherche du " bien mourir ", interroge le statut donné à La Mort dans nos sociétés, aujourd'hui et à travers l'histoire, ainsi que les modèles mis en avant pour y faire face. Les appels actuels à légiférer sur le " droit à la mort " et la recherche de principes dans l'accompagnement des mourants traduisent les rapports normatifs en présence et la charge symbolique de la mort. Une seconde partie, composée des chapitres Morts d'ici, morts d'ailleurs et Traces des morts, est consacrée aux rituels entourant les défunts. Les modalités de traitement du mort sont ici rapportées aux croyances et pratiques dans différents pays et à différentes époques, signifiant les continuités culturelles, les ruptures et les innovations intimement mêlées. Qu'il s'agisse de morts collectives ou de morts individuelles, les sociétés honorent et commémorent leurs morts à travers un grand nombre de rites et une diversité de traces qui inscrivent le souvenir des morts et leur place parmi les vivants.

Table des matières

L’ordinaire de la mort et ses familiers

Jean-Hugues Déchaux, “ La mort n’est jamais familière ”. Propositions pour dépasser le paradigme du déni social/ Jean-Luc Le Cam, La mort de l’enfant dans l’Allemagne luthérienne : entre proximité et pédagogie (XVIe-XVIIIe siècle)/ Geneviève Arfeux-Vaucher, La mort aujourd’hui dans la littérature de jeunesse : état des lieux/ Alain Monnier, Sophie Pennec, L’expérience de la mort : quelques aspects démographiques/ Isabelle Mallon, Vivre et mourir en maison de retraite/ Renée Sebag-Lanoë, Vivre, vieillir, et le dire/ Simone Pennec, Une bonne mort pour ses parents : accompagner leur fin de vie, assurer des obsèques en règle, hériter et entretenir la mémoire familiale/ Pascal Hintermeyer, La quête de la bonne mort.

La recherche du "bien mourir" : représentations et pratiques

Michel Castra, Les soins palliatifs et l’euthanasie volontaire : l’affirmation de nouveaux modèles du “ bien mourir ”/ Florence Douguet, Le suicide au grand âge : l’âge de raison pour une mort raisonnable ?/ Isabelle Atmani, De la bonne mort au bon mort/ Marie-Sylvie Richard, Danièle Leboul, Jean Jouquan, De l’idéal des soins palliatifs à l’épreuve de la réalité du mourir, réflexions éthiques/ Hélène Marche, Du curatif au palliatif dans un service de cancérologie : la gestion sociale des incertitudes/ Jean-Michel Boles, Abdalia Boumediene, Lenaig Ly, Anne Renault, Fin de vie en réanimation : limitation et arrêts de traitements actifs de suppléance en réanimation adulte/ Isabelle Marin, Migration et bonne mort/ Pierre Le Coz, La pitié et la mort. A propos du décès périnatal/ Robert William Higgins, La mort orpheline.

Morts d’ici, morts d’ailleurs

Ellen Badone, La réinvention de la mort ? Quelques réflexions sur la mort en Bretagne/ José Augusto Maia Marques, Rites de mort dans un pays rural du nord du Portugal, Maia, 1800-1950/ Daniela Soloviova-Horville, Les Slaves du Sud face à leurs morts : entre amour et crainte/ Jean-Christophe Cassard, La mort commune au duché de Bretagne à la fin du Moyen Age/ Louis Elégoët, Rites et démarches accomplis à l’occasion de décès de voisins dans le Léon rural, entre les années 1920 et 1950/ Jean-Pierre Kervella, Les rites funéraires révélateurs de solidarités/ Daniel Giraudon, Veillées mortuaires, rites funéraire en Bretagne et en Irlande aux XIXe et XXe siècles. Jeux de l’amour et de la mort/ Christophe Pons, La mort est-elle une catégorie universelle ? Réflexions à partir de quelques données islandaises

Trace des morts

Dany Guillou-Beuzit, Jacques Cambry et les rites funéraires/ Valérie Souffron, Pratique et philosophie crématiste : analyse des cohérences et des mutations d’un anti-rite/ Atmande Aggoun, L’inhumation des musulmans en France. Étude de cas des tombes musulmanes au cimetière de Thiais en région parisienne/ Francis Courpotin, Monuments funéraires, l’image du souvenir/ Alexandre Niess, La mort du soldat de la Grande Guerre : Représentations dans les monuments aux morts de la Marne/ Marie-Thérèse Cloître, Morts, bons morts et bonne mort d’après les “ monuments de papier ” de la guerre 1914-1918 dans la presse du Finistère/ Jean-François Simon, Tous les oiseaux ne se cachent pas pour mourir… L’intolérable idée de la mort sur la route/ Stéphane Abriol, Christophe Broqua, François Loux, Fin de vie, deuil et mémoire : nouveaux rituels à propos du sida/ Marie-Armelle Barbier-Le Déroff, Des images de phares dans les cimetières, des traces qui interrogent…/ Christine Plasse, L’homme devant la mort : les écritures de soi/ Véronique Dassié, Histoire de linges, histoires de liens : reliques et souvenirs dans l’espace domestique contemporain.

Les éditions du CRBC