Centre de Recherche Bretonne et Celtique

Centre de recherche
bretonne et celtique

Louis Rousseau, les saint-simoniens et la Bretagne

Louis Rousseau, les saint-simoniens et la Bretagne
Actes du colloque de Daoulas, 1er-2 avril 2005

Sous la direction de Philippe Régnier et Brigitte Waché
Actes réunis par Brigitte Waché et Bärbel Plötner-Le Lay

CRBC / Laboratoire d'Histoire Antropologique du Mans (LHAMAS)  - 272 pages - 15 x 23 cm - 24,00 €
Parution : décembre 2005
ISBN 978-2-901737-81-0

Acheter

 

  

Résumé

Le saint-simonisme fut à la fois une religion, une forme de socialisme et un programme de développement économique qui, loin de ne s’intéresser qu’aux transports et à l’industrie comme on le croit souvent, mit aussi l’accent sur l’agriculture, en encourageant la mise en valeur de nouvelles terres, y compris dans l’Ouest. Louis Rousseau, qui reprit des terres sur la mer dans le Finistère où il fut à l’origine du site de Keremma, est représentatif de son époque. Comme beaucoup d’autres, il ne fut que peu de temps un véritable adepte du mouvement saint-simonien, mais il garda une certaine affinité avec l’esprit de ce courant qui faisait partie de l’air du temps. Cet ouvrage revient sur l’itinéraire intellectuel de Louis Rousseau et sur son action sociale et politique.

Table des matières

Yvon Tranvouez, Brigitte WachÉ : Keremma : de l’utopie à l’héritage/ Philippe RÉgnier : Le saint-simonisme, sa « politique industrielle » et ses vues sur le développement agricole de la Basse-Bretagne : Louis Rousseau et Keremma au cœur d’un enjeu stratégique/ Brigitte WachÉ : Le saint-simonisme dans l’itinéraire de Louis Rousseau/ Guy Basset : Les écrits de Louis Rousseau ou « du gouvernail à la voilure »/ Marie-Thérèse CloÎtre : 1848, un avenir politique pour Louis Rousseau ?/ Nadine Vivier : Les projets de mise en valeur agricole aux XVIIIe et XIXe s./ Jean-François Tanguy : Pittoresques arriérés ou sauvages déconcertants ? Le discours des voyageurs dans la Bretagne du XIXe siècle/ Louis Élégoët : L’immigration bourgeoise en Basse-Bretagne du XVIIe au XIXe siècle : un levain dans la pâte basse-bretonne/ Jean Balcou : Utopie en Bretagne : le familistère de Keremma/ Bärbel Plötner-Le Lay : Émile Souvestre : un saint-simonien breton/ Marc Simon : Aristide Vincent et Louis Rousseau/ David Madec : En contrepoint à Keremma. La ferme-modèle de Roz ar Menez/ François Bourrigaud : Jules Rieffel et l’esprit de progrès appliqué à l’agriculture de l’Ouest sous la Monarchie de Juillet/ Marie-Laure Aurenche : Pierre-Euryale Cazeaux, un saint-simonien landais : la direction de la Compagnie agricole et industrielle d’Arcachon/ Bernard Jouve : L’expérience d’une ferme communautaire industrielle du saint-simonien mystique Alexis Petit/ Pierre-Yves CossÉ : En guise de conclusion.

Les éditions du CRBC