UBO - Université de Bretagne Occidentale
 
Classification des Mucoromycotina

Historique et ancienne classification

Antérieurement, les champignons inférieurs étaient scindés en deux classes qui différaient par la présence (chez les chytridiomycètes) ou non (chez les zygomycètes) de zoospores flagellées à un moment du cycle.

Les Zygomycètes constituaient donc un groupe de champignons considérés comme inférieurs mais qui ne présentaient pas de zoospore.
Ce groupe est en fait un ensemble polyphylétique qui comprenait des champignons maintenant regroupés dans d'autres embranchements :

  • Les Mucoromycotina ,
  • Les Entomophthoromycotina,
  • Les Zoopagomycotina,
  • Les Kickxellomycotina

 

Les Mucoromycotina

Ce groupe (mucormycètes en français) représente la majorité des espèces anciennement classées parmi les zygomycètes, et contient plus particulièrement celles appartenant aux mucorales, aux endogonales et aux mortierellales. Cela représente un peu plus d'un millier d'espèces qui sont pour la plupart saprophytes (certaines sont parasites, d'autres symbiotiques).
Les données moléculaires indiquent que ce groupe est monophylétique, ce qui confirme les données morphologiques et physiologiques.

 

 

Retour à la classification générale.

 

  Pour nous écrire
Mentions Légales | Accueil | Plan du site | Edition en ligne