UBO - Université de Bretagne Occidentale
 
Aspergillus wentii

Systématique

Forme sexuée :

Fungi, Ascomycota, Pezizomycotina, Eurotiomycetes, Eurotiomycetidae, Eurotiales, Trichocomaceae

 

Forme asexuée :

Aspergillus est une forme asexuée :
Deutéromycète, Hyphomycètes, Hyphales, Moniliacés (Phialosporés - phialides en tête aspergillaire, à phialospores en chaîne).
Aspergillus section Wentii

 

Caractères morphologiques

Caractères culturaux :

Espèce mésophile et nettement osmopréférante. Croissance optimale sur le milieu M5 à 25°C, restreinte ou nulle sur M2 et Cz.
Colonies brun-jaunâtres à brunes, mycélium aérien abondant.

Revers incolore ou jaunâtre.

A. wentii A. wentii

A. wentii sur milieu M2

A. wentii sur milieu M2S5

 

Microscopie :

Aspergillus wentii

Têtes conidiennes d'abord blanchâtres puis jaunes à brunes, radiées (aspect ébouriffé), grosses atteignant un diamètre de 500 µm.
Conidiophore incolore, hyalin, verruqueux sous la vésicule, pouvant avoir plusieurs millimètres de longueur, ce qui fait de A. wentii, l'un des Aspergillus les plus "grands".
Vésicule globuleuse, jusqu'à 80µm, supportant une ou, le plus souvent, deux séries de stérigmates sur toute sa surface.
Phialides 6-8 x 3 µm parfois insérées directement sur la vésicule mais le plus souvent portées par des métules 10-20 x 3-5 µm couvrant la totalité de la vésicule.
Conidies d'abord ellipsoides et hyalines, puis sub-globuleuses à globuleuses et brun-jaune, 4,5-5 µm, elles peuvent être lisses ou verruqueuses.

Aspergillus wentii

A. wentii : tête conidienne

 

Habitat, Ecologie, Intérêt

Conditions de culture :

Espèce mésophile et nettement osmopréférante.
Croissance optimale sur le milieu M5 à 25°C, restreinte ou nulle sur M2 et Cz.

Pas de croissance à 37°C.

 

Habitat :

A. wentii est une espèce commune dans les sols, les végétaux en décomposition, les céréales, les arachides, etc...
Commun sur les produits tropicaux ou sub-tropicaux.
En Orient, cette espèce est utilisée de manière industrielle, conjointement à d'autres espèces, dans la production de produits fermentés à base de soja.

 

Toxicité et pouvoir pathogène :

Peu d'informations sont disponibles sur la toxicité d'A. wentii.

Certaines souches produiraient de l'émodine, mais cela n'a pas été confirmé.

 

Bibliographie

  • Cahagnier, B. (1997). Moisissures des aliments peu hydratés. Technique et Documentation, Lavoisier, Paris.
  • Domsch, K.H., Gams, W., Anderson, T.H. (1993). Compendium of soil fungi. Vol. I & II, reprint IHW - Verlag. Eching, Germany, 859 + 405 p.
  • Raper, K.B. & Fennell, D.I. (1965). The genus Aspergillus. Williams & Wilkins, Baltimore, 686 p.
  • Samson, R.A., Hoekstra, E.S., Frisvad, J.C. (eds., 2004). Introduction to food- and airborne fungi (7e ed.). Centraalbureau voor Schimmelcultures, Utrecht, The Netherlands. 389 p.
  • Samson, R. A., Houbraken, J., Thrane, U., Frisvad, J. C. & Andersen, B. (eds., 2010). Food and indoor fungi. (CBS-KNAW Fungal Biodiversity Centre: Utrecht, The Netherlands). 390 p.
  • Smith J.E., Pateman J.A. (1977). Genetics and Physiology of Aspergillus. Academic press. London.

 

L'espèce sur Mycobank

 

 

 Retour à la liste alphabétique

 

  Pour nous écrire
Mentions Légales | Accueil | Plan du site | Edition en ligne