UBO - Université de Bretagne Occidentale
 
Phytophthora boehmeriae

Les organismes du genre Phytophthora ne sont pas des champignons mais des organismes fongiformes.

 

Systématique

Chromista, Oomycota, Incertae sedis, Peronosporea, Peronosporidae, Peronosporales, Peronosporaceae

 

Caractères morphologiques

Colonies uniformes et compactes, marge nette et mycélium aérien dense.
Formation abondante d'oospores, de chlamydospores et de sporocystes sur milieu gélosé au bout de 7 à10 jours.
Sporocystes : sphériques, ovoïdes à ellipsoïdes. Ils présentent une papille et un pédicelle. Les sporocystophores s'organisent en sympodes.
Chlamydospores : leur production est irrégulière

 

Reproduction sexuée :
Les anthéridies, sphériques, fécondent l'oogone de façon amphigyne. La fécondation est homothallique.
Les oogones, hyalines à jaune, présentent une paroi lisse.
Les oospores sont plérotiques et mesurent 25µm de diamètre en moyenne.

Anthéridie et oogones de P. boehmeriae
(fécondation amphigyne de l'oospore par l'anthéridie)
 

 

Habitat, Ecologie, Intérêt

Températures de croissance :

  • optimale : 25 °C
  • minimale : 5 à 6°C
  • maximale: 32.5 °C

Intérêt agronomique :

Responsable de la pourriture brune des citrus, contaminés par projection de sol sur les fruits par temps pluvieux.

 

Moyens de lutte et prévention

Organisme très sensible au metalaxyl.

 

Bibliographie

Donald C. ERWIN and Olaf K. RIBEIRO, 1996. Phytophthora. Diseases Worldwide. APS Press, St-Paul, Minnesota.pp 241-242.

 

Retour à la liste alphabétique.

 

  Pour nous écrire
Mentions Légales | Accueil | Plan du site | Edition en ligne