UBO - Université de Bretagne Occidentale
 
Pythium oligandrum

Les organismes du genre Pythium ne sont pas des champignons mais des organismes fongiformes.

Systématique

Chromista, Oomycota, Incertae sedis, Peronosporea, Saprolegniidae, Pythiales, Pythiaceae

 

Caractères morphologiques

Thalle :

Croissance rapide (30 mm par jour sur CMA à 25°C), hyphes de 7 µm de diamètre

 

Reproduction asexuée :

Sporocystes intercalaires, rarement terminales, en agrégats irréguliers formés d'éléments subglobuleux.
Zoospores formées à 18-20°C, de 9-10 µm de diamètre.
Tube de décharge de 15-35 µm.

 
   

 

Reproduction sexuée :

Oogones terminales ou intercalaires, parfois latérales, 21-31 µm Ø, ornementées de protubérances coniques (2-3 µm de diamètre basal pour 5-7 µm de long).
Oospores aplérotiques de 18-27 µm de diamètre, à paroi épaisse de 1-2,8 µm.
Anthéridies souvent absentes, parfois 2 par oogone, diclines, et parfois monoclines, présentant souvent des constrictions, et lobulées

Oogones échinulées de Pythium oligandrum

 

 

Habitat, Ecologie, Intérêt

Conditions de culture :

Températures de croissance :

  • optimum : 30°C
  • minimum : 7°C
  • maximum : 37°C

 

Intérêt agronomique :

Hyperparasite de Pythium ultimum, Botryotrichum piluliferum, Gaeumannomyces graminis...
En culture, il entre en compétition avec Rhizoctonia solani, Fusarium culmorum, Trichoderma viride
Des études sont en cours afin d'exploiter Pythium oligandrum comme agent de lutte biologique.

 

 

Bibliographie

VAN DER PLAATS-NITERINK A. J. 1981. Monograph of the genus Pythium. Centraalbureau voor Schimmelcultures. Baarn.

 

Retour à la liste alphabétique.

 

  Pour nous écrire
Mentions Légales | Accueil | Plan du site | Edition en ligne