UBO - Université de Bretagne Occidentale
 
Fusarium graminearum - Gibberella zeae

Systématique

Forme parfaite :

Fungi, Ascomycota, Pezizomycotina, Sordariomycetes, Hypocreomycetidae, Hypocreales, Nectriaceae, Gibberella zeae

 

Forme asexuée :

Fusarium est le nom de la forme asexuée :
Deutéromycètes, Hyphomycètes, Hyphales, Tuberculariacés (Phialosporés, phialides en bouquet).

 

Synonymes :

Gibberella rosea, Sphaeria zeae, Dothidea zeae, Fusarium roseum

 

Caractères morphologiques

Thalle

La couleur du thalle dépend fortement du pH des composants du milieu de culture. 
Sur PDA, thalle rose à pourpre devenant brun vineux.

Mycélium aérien floconneux, blanchâtre virant au brun rose.
Le revers est de couleur rouge à brun rouge.
Croissance rapide sur PDA.

Parfois présence de sporodochies

 

 

Aspect sur milieu PDA

Fusarium Fusarium

Thalle

Revers

 

Forme asexuée :

Les conidiophores peuvent s'agréger en sporodochies (rares).

Macroconidies : Leur taille est comprise entre 3 et 6 µm. Les macroconidies sont hyalines, fusoïdes etfines, moyennement allongées avec 3 à 7 (jusqu'à 9) cloisons.
Elles sont de forme légèrement incurvée au niveau des cellules basale et apicale ; cellule apicale longue et pointue, et cellule basale en forme de petit pied.
Les phialides sont de couleur rouge (de taille 10-14 x 3,5-4 µm).

 

 

Microconidies : non produites par ce champignon


Les chlamydospores sont rares ou absentes. Elles sont globulaires, uni ou bicellulaires, hyalines à brun pale. Elles peuvent être terminales ou intercalaires, solitaires ou en chaînes.

F.graminearum

Macroconidies

 

 Macroconidie

 

Forme sexuée :

La forme sexuée est observée dans la nature, les périthèces sont formés sur un grand nombre de graminées. Il sont superficiels, ovoïdes, pourpre sombre à noir, de taille 140-250 µm.
L’espèce est homothallique et forme des périthèces en culture sur CLA.

Les asques de G. zeae sont claviformes avec un stipe court et recouverts d'une paroi indifférenciée, 60-85 x 8-11 µm, octosporés.

Ascospores hyalines ou brun très clair, fusiformes, tricloisonnées, 20-29 x 3-5 µm

 

 

 

Habitat, Ecologie, Intérêt

Conditions de culture :

Températures de croissance optimale : 25 - 30 °C
pH de croissance : 6,7 - 7,2

 

Habitat :

Cosmopolite, se développe sur un grand nombre de plantes. Surtout les Graminées mais également sur diverses Solanées et Légumineuses.

 

Toxicité et pouvoir pathogène :

On retrouve ce parasite sur les céréales (maïs, orge, blé ...) et les autres graminées. C'est une des espèces impliquées dans la fusariose des épis (avec F. culmorum, F. poae, F. avenaceum, et M. nivale). Lorsqu’elle affecte l’épi, la fusariose cause des pertes de rendement pouvant aller de 30 à 70 % de la récolte en conditions très défavorables, ainsi qu'une diminution de la qualité boulangère et du taux de germination. De plus, lorsque l’infection est due à l’une des 4 espèces de Fusarium précitées, les pertes de rendement s’accompagnent d’une diminution de la qualité des grains par la production de mycotoxines.

F. graminearum a également été isolé à partir de pommes de terre, tomates, café et pois. Il provoque une inhibition de la germination des graines.
On retrouve parfois Fusarium graminearum sur fruits et légumes, il cause la pourriture pédonculaire de l'avocat ou la pourriture de la couronne de la banane.

 

Cette espèce est productrice de mycotoxines : zéaralenone, trichothécènes (nivalenol et deoxynivalenol).
Il n’est pas connu comme pathogène animal, mais est responsable de toxicoses alimentaires.
Certaine souches produisent de grandes quantités de zéaralénone et sont utilisées pour la production commerciale de cette molécule (Marasas et al. 1984).

 

Moyens de lutte et prévention

Il faut préconiser la désinfection du sol.
Traitements fongicides systémiques de la culture, post récolte avant stokage
Il faut éliminer les fruits et légumes légèrement atteints avant le stockage.
Stockage réfrigéré (développement ralenti à 10°C).

 

Notes

F. graminearum est la seule espèce homothallique parmi le genre Fusarium.
F graminearum perd rapidement sa faculté de sporuler en culture.

F. graminearum peut être confondu avec F. culmorum et F. crookwellense mais il a des macroconidies plus fines (3-7 cloisons et 2-5 µm de large). Leurs habitats sont voisins : ils sont pathogènes sur graminées, principalement sur céréales.

 

Jusqu’en 1999 on considérait que l’espèce F. graminearum était subdivisée en deux groupes (1 et 2) morphologiquement non différenciables. Les travaux de Aoki et O'Donnel (1999), ont montré que le groupe 1 était une espèce différente maintenant appelée F. pseudograminearum. Les deux espèces ne peuvent pas être différenciées par leurs caractères morphologiques, mais F. pseudograminearum est hétérothallique et ne produit pas de périthèces en culture.

 

Bibliographie

  • Aoki T., O’Donnel K. (1999). Morphological and molecular characterisation of Fusarium pseudograminearum sp. nov., formerly recognized as the Group 1 population of F. graminearum. Mycologia 91, 597-609.
  • Both C. 1971.The genus Fusarium.Commonwealth Agricultural Bureaux. England
  • Burgess L. W., Summerell B.A., Bullock S., Gott K.P., Backhouse D. (1994). Laboratory manual for Fusarium research, 3nd ed. University of Sydney, Sydney, Australia.
  • Gerlach W., Nirenberg H. (1982). The genus Fusarium -a pictorial atlas. Mitt. Biol. Bundesanst. Land Forstwirtsch. Berl. Dahlem 209 : 1-406.
  • Leslie J.F., Summerell B.A. (2006). The Fusarium Laboratory Manual , Blackwell Publishing
  • Marasas W.F.O., Nelson .P.E, Toussoun T.A. (1984). Toxigenic Fusarium Species: Identity and Mycotoxicology. University Park: Pennsylvania State Univ. Press
  • Messiaen C.M. et Cassini R., 1968, Recherches sur les Fusarium, La systématique des Fusarium, tome 19, p.396-454.
  • Nelson P. E., Toussoun T.A., Marasas W.F.O. (1983). Fusarium species. An illustrated manual for identification. Pennsylvania State University Press, University Park, PA.

 

L'espèce sur Mycobank

 

 

 Retour à la liste alphabétique

 

  Pour nous écrire

 

Mentions Légales | Accueil | Plan du site | Edition en ligne