UBO - Université de Bretagne Occidentale
 
Fusarium verticillioides

Systématique

Forme parfaite :

La forme sexuée peut être observée dans la nature.
Fungi, Ascomycota, Pezizomycotina, Sordariomycetes, Hypocreomycetidae, Hypocreales, Nectriaceae, Gibberella moniliformis

 

Forme asexuée :

Fusarium verticillioides est le nom de la forme asexuée.
Deutéromycètes, Hyphomycètes, Hyphales, Tuberculariacés (Phialosporés, phialides en bouquet).

 

Synonymes :

Fusarium moniliforme (en partie), confusion possible avec F. proliferatum

 

Caractères morphologiques

Thalle :

Sur PDA, thalle à croissance moyenne, blanc à pêche devenant vinacé à violet.
Mycélium aérien dense, floconneux à feutré, d’abord blanc puis virant au rose pâle.

Revers peu coloré à violet foncé, lilas, vinacé ou crème. 


Aspect macroscopique proche de F. proliferatum.

Sporodochies généralement absents, si présents colorés en orange.
 

Aspect sur milieu PDA

Fusarium verticillioides Fusarium

Thalle

Revers

 
 

Forme asexuée :

Conidiophores (micro) rarement ramifiés, formés sur le mycélium aérien. Microphialides longues, subulées, 20-30 x 2-3 µm.
Microconidies abondantes, en longues chaînes (rarement en fausses têtes), fusiformes à piriformes avec une base tronquée, unicellulaires ou parfois uni-cloisonnées, 5-19 x 1,5-4,5 µm.
Conidiophores (macro) : Macrophialides groupées par 2-3 sur une ramification courte, 20-24 X 3,5-4 µm.
Macroconidies rares dans certains isolats, étroites en fuseau allongé légèrement incurvées, 3-5 cloisons, à cellule terminale légèrement incurvée avec une extrémité arrondie, et cellule basale pédicellée, 25-60 x 2,5-4 µm. 


Pas de chlamydospores. 

Parfois présence de sclérotes bleu-noirs qui sont vraisemblablement des initiales de périthèces.

 

 Microconidies

 

Observations diverses

Conidiophores, micro et macro phialides

   
  Conidiophore avec micro phialides
 

 Micro et macroconidies

 Micro et macroconidies    
  Micro et macroconidies   
 

 Sclérote (amorce de périthèce)

 

 

 

Forme sexuée :

Périthèces formés sur végétaux morts, superficiels, bleu noir, globuleux, 250-350 µm.
Asques clavés avec 4-8 ascospores, hyalines, elliptiques, le plus souvent uniseptées mais parfois triseptées, 14-18 x 4,5-6 µm.

 

Habitat, Ecologie, Intérêt

Conditions de culture :

Température de croissance optimale : espèce mésophile.
Certains isolats peuvent pousser en conditions anaérobies et tolèrent des concentrations en NaCl supérieures à 15%.

 

Habitat :

Commun dans les régions tropicales et subtropicales, plus rare dans les zones tempérées (sauf sous serre ou sur maïs). Parasite important de plusieurs graminées cultivées, et d'un très grand nombre de plantes Monocotylédones ou Dicotylédones.

 

Toxicité et pouvoir pathogène :

Produit des fumonisines.
Responsable de la leukoencephalomalacie équine.
Responsable de kératoses chez l’homme.
Biochimiquement intéressant, en particulier pour la production de gibbérellines.

 

Notes

Il s'agit d'un complexe d'espèces autrefois regoupées sous le nom de F. moniliforme, mais ce nom ne devrait plus être utilisé (Seifert et al. 2003).
Ce complexe regroupe plus de 35 espèces (F. fujikuroi, F. proliferatum, F. subglutinans, ...) dont certaines sont morphologiquement très proches de F. verticillioides.


F. proliferatum produit des microconidies en chaînes plus courtes et à partir de polyphialides.

 

Bibliographie

Both C. (1971).The genus Fusarium.Commonwealth Agricultural Bureaux. England
Burgess L. W., Summerell B.A., Bullock S., Gott K.P., Backhouse D. (1994). Laboratory manual for Fusarium research, 3nd ed. University of Sydney, Sydney, Australia.
Gerlach W., Nirenberg H. (1982). The genus Fusarium -a pictorial atlas. Mitt. Biol. Bundesanst. Land Forstwirtsch. Berl. Dahlem 209 : 1-406.
Leslie J.F., Summerell B.A. (2006). The Fusarium Laboratory Manual , Blackwell Publishing
Marasas W.F.O., Nelson .P.E, Toussoun T.A. (1984). Toxigenic Fusarium Species: Identity and Mycotoxicology. University Park: Pennsylvania State Univ. Press
Messiaen C.M. et Cassini R., 1968, Recherches sur les Fusarium, La systématique des Fusarium, tome 19, p.396-454.
Nelson P. E., Toussoun T.A., Marasas W.F.O. (1983). Fusarium species. An illustrated manual for identification. Pennsylvania State University Press, University Park, PA.

Seifert, K.A., Aoki, T., Baayen, R.P., Brayford, D., Burgess, L.W., Chulze, S., et al. (2003). The Name Fusarium moniliforme should no longer be used. Mycological Research, 107: 643–644.
 

 

 

 

L'espèce sur Mycobank

 

 

 Retour à la liste alphabétique

 

 

Pour nous écrire

 

Mentions Légales | Accueil | Plan du site | Edition en ligne