UBO - Université de Bretagne Occidentale
 
Les fumonisines

Il s’agit d’un groupe d’une quinzaine de mycotoxines qui apparaissent fréquemment sur le maïs, souvent en même temps que d’autres types de mycotoxines. Elles n’ont été identifiées que tardivement, en 1988, bien que leurs effets, sur les chevaux notamment, soient connus depuis plus de 150 ans.
La structure chimique et le caractère hydrosoluble des fumonisines les différencient nettement des autres mycotoxines. Ce qui explique que les Fumonisines ne pouvaient pas être prises en compte par les procédés d’extraction et les détecteurs habituels.

Les fumonisines sont produites principalement par Fusarium verticillioides et F. proliferatum, isolées sur maïs mais également sur d'autres substrats comme le sorgho et le millet.
La contamination des céréales est le reflet d'une prolifération fongique sur les récoltes à une saison particulière, infection influencée par l'origine, l'humidité et les dommages dus aux insectes.
Les fumonisines les plus largement répandues sont la fumonisine B1 et B2 (FB1 et FB2).

 

Fumonisine B1
Figure 1 : formule chimique de la Fumonisine B1

 

Toxicité

Les fumonisines sont :

  • Immunotoxiques
  • Tératogènes et embryotoxiques
  • Cancérigène (Groupe 2B d'après la classification CIRC)

 

Les fumonisines n'induisent pas les mêmes pathologies chez les différentes espèces animales : chez le porc on observe des oedèmes pulmonaires alors que chez les équidés on observe des ELEM (Leuco encephalo malacie).
La FB1est par ailleurs suspectée dans l’étiologie du cancer de l’œsophage chez l’homme. En Chine, une étude a montré que dans les régions à forte incidence de cancer de l'œsophage, le maïs était souvent fortement contaminé en fumonisine B1.

A poids équivalent, les fumonisines sont bien moins toxiques que les aflatoxines par exemple, mais elles sont souvent présentes en quantité bien plus élevée.

Une dose journalière tolérable égale à 2 micro g/kg-pc /j a été fixée par la JECFA et le Comité scientifique de l'alimentation humaine en 2001.
(kg-pc : kilogramme de poids corporel)

 

Aliments à risque

Les denrées à haut risque de contamination sont le maïs et ses produits dérivés: farine de maïs, polenta, semoule de maïs, corn flakes.
Les autres denrées potentiellement contaminées sont le riz, les épices, le sorgho et la bière mais à des niveaux peu élevés.

 

Bibliographie

Monographie des fumonisines selon le CIRC.
Monographie de la fumonisine B1 selon le CIRC.
Résumé de l'évaluation des fumonisines par le JECFA.

 

Retour aux mycotoxines

 

  Pour nous écrire
Mentions Légales | Accueil | Plan du site | Edition en ligne