formation continue

formation continue
& alternance

Projet VALERU

Le projet européen VALERU vise à la mise en place d’un système de validation des acquis de l’expérience au sein de l’enseignement supérieur Russe.
Le projet valeru est financé par le programme européen tempus. Il a débuté en décembre 2013 et prendra fin en octobre 2016.
Tempus est un programme européen de coopération qui soutient la modernisation des systèmes d'enseignement supérieur des pays partenaires des Balkans occidentaux, de l'Europe orientale, de l'Asie centrale et de la Méditerranée.

C’est dans ce cadre que le service de formation tout au long de la vie (Bureau REVA et cellule Europe notamment) de l’Université de Bretagne occidentale a accueilli la 3ème visite de terrain du projet vale ru du 16 au 17 décembre 2015, sur le site de la faculté (Victor Ségalen) des lettres et des sciences humaines.

Les partenaires du projet sont :

• Danube University, Krems, Autriche (coordinateur du projet)
• Berlin University of professional studies, Allemagne
• University of Chester, Angleterre
• Réseau EUCEN (European University continuing Education Network)
• Moscow state University of geodesy and cartography, MIIGAiK, Russie
• Don state technical University, Rostov on Don, Russie
• Moscow city teacher training University, MGPU, Russie
• Ufa state University of Economics and service, Russie
• Professional qualifications development agency of the republic of Bashkortostan, PQDA, Russie
• Tula state Lev Tolstoy pedagogical University, TGPU, Russie
• L’université de Bretagne occidentale, UBO, france

Les partenaires du projet ont été sensibilisés au fonctionnement de la VAE en France et à l’UBO dans le cadre d’autres ateliers en Russie, en Autriche et en Allemagne, à travers des présentations rappelant notamment le cadre législatif (décrets de 1985,1992 et 2002) qui a permis la mise en place de cette reconnaissance des acquis de l’expérience en France.

La visite de terrain à Brest était dédiée à des ateliers sur toute la journée du 17 décembre 2015.
(Le 16 décembre était consacré à une réunion de pilotage entre partenaires du projet)

• La matinée avait notamment pour objectif de faire travailler les partenaires sur des cas pratiques pour transmettre des méthodes sur l’analyse de la recevabilité administrative et sur l’étude de faisabilité et de la cohérence des projets de candidats à la VAE.
• L’après-midi a été consacré à une rencontre et à des échanges avec des membres de jury VAE

Atelier du matin : Étude de recevabilité administrative de dossiers et « d’étude de la faisabilité de la demande »

NB : Les cas pratiques étaient basés sur des dossiers de candidats à la VAE anonymes, souhaitant valider des compétences, par l’obtention d’un diplôme en gestion des ressources humaines.
Ce type de diplôme a été choisi car son contenu repose sur des compétences similaires quel que soit le pays d’origine de l’université.

Ces cas pratiques ont été élaborés par des conseillères VAE et reprise d’études du bureau REVA, Mary Laure Perdigao et Isabelle Guibert.
Cela a permis à travers des exemples de transmettre de manière concrète la méthodologie utilisée à l’UBO pour analyser les dossiers des candidats d’un point de vue administratif et sur la faisabilité de la demande.

Les partenaires répartis en 4 groupes de 5 personnes ont endossé le rôle de conseillers VAE et se sont prononcés sur des candidatures anonymes, en analysant de manière détaillée les compétences, expériences et motivations des candidats.

Deux points principaux ont été examinés :

1. La recevabilité administrative du projet, reposant principalement sur les 3 ans d’expérience à temps plein dans le champ du diplôme
2. La faisabilité et la cohérence de la demande

Parmi les dossiers de candidature,

• un dossier était non recevable
• un dossier était recevable d’un point de vue administratif, mais pas d’un point de vue pédagogique
• un dossier était recevable d’un point de vue administratif et d’un point de vue pédagogique

En s’appuyant sur les pièces jointes au dossier suivantes :

• Une fiche projet
• Un CV
• Une lettre de motivation
• Les copies de diplômes et une attestation de 3 ans d’expérience en lien avec le diplôme
• Toutes autres pièces administratives prouvant cette expérience

Des outils d’analyse leur avaient été fournis pour faciliter leur analyse :

• Une grille d’analyse du dossier
• La plaquette du master professionnel, management des ressources humaines (avec les informations suivantes : conditions d’accès, objectifs de la formation, compétences, programme…)

Le dossier non recevable ne remplissait pas les conditions légales pour être accepté.
C’est-à-dire les 3 ans d’expérience à temps plein dans le champ du diplôme.

Les deux autres dossiers, tous deux recevables administrativement, ont permis d’aborder des points relatifs au rôle des conseillères VAE, dans le cadre de la synthèse.

Les conseillères ont pu souligner à travers des exemples le fait qu’un de leur rôle peut être de guider le candidat à la VAE vers une reprise d’étude, même si la décision finale appartient en définitive au candidat.
Par ailleurs, elles ont rappelé qu’elles accompagnent les candidats sur tous les diplômes de l’université, avec l’appui des enseignants, responsables et experts des diplômes.

A l’issue de ces travaux, une conseillère VAE a présenté la méthodologie utilisée à l’UBO, pour se prononcer sur la faisabilité et l’admissibilité d’une demande de VAE.

Atelier de l’après-midi : fonctionnement d’un jury et retours d’expérience de membres de jury VAE

Le deuxième atelier avait pour objectif de proposer à nos partenaires des témoignages de membre de jury VAE.
En introduction de session et pour faire le lien avec l’atelier du matin, la trame utilisée pour l’élaboration du dossier candidat à l’UBO a été présentée, à partir d’un dossier type.
Les membres de jury VAE présents pour témoigner étaient :

Deux présidents de jury :
• Jean Yves le Disez (Doyen de la faculté lettres et sciences humaines)
• Ronan Divard, maitre de conférences et co-directeur du Master en sciences du management à l’Institut d’administration des entreprises

• Vincent Ribaud, département informatique, responsable pédagogique
• Anne Poulnot Madec, intervenante praticienne ayant participé aux jurys de VAE du master de gestion spécialisation gestion des ressources humaines
• Sébastien de Villèle, ancien candidat à la validation du Master rédacteur/traducteur

Les participants avaient reçu en amont le guide du jury VAE (traduit en anglais). Ce qui leur a permis d’avoir bien en tête les modalités de fonctionnement d’un jury.
Les discussions avec les membres du jury ont permis notamment de souligner que la principale difficulté pour un candidat est de valoriser et de mettre en avant ses compétences durant l’entretien.

D’autres constats ont été présentés par les membres du jury.
La demande de validation porte souvent une demande de reconnaissance qui va bien au-delà de la demande de diplôme (soit la quête d’une restauration de sa propre image pour des personnes qui ont été licenciées, soit la reconnaissance d’un niveau qui s’apparente à un niveau social).
Un des présidents de jury est intervenu sur la notion d’équité, car l’un des points critiques tout au long du processus est de traiter chacun des candidats équitablement.

• Equité entre les diplômes (tout en sachant que tous les responsables de diplôme ne considèrent pas la VAE de la même manière (certains y sont très favorables, d’autres moins)

• Equité entre les candidats, en prenant en compte les diversités des situations (demandeurs d’emploi, personnes bénéficiant de congés formation, salariés à temps partiel, salariés à temps plein, mères avec enfants en bas âge, personnes éloignées géographiquement de l’université)

• Equité entre les étudiants « classiques » et les candidats à la VAE (faire comprendre que le diplôme obtenu par la voie traditionnelle et le diplôme obtenu via la VAE ont la même valeur)

• Equité relative à l’évolution des jurys, à travers leurs pratiques et les règles qu’ils suivent

Ces deux ateliers ont donné lieu à des échanges riches, notamment grâce à une participation active des partenaires du projet et à la diversité des membres du jury.

 

Informations supplémentaires en anglais sur le site du projet vale ru : http://www.valeru.eu/

Contacts :

• Yannis KABLAN, chargé de projets européens
yannis.kablan@univ-brest.fr
Tél : 02 98 01 67 73

• Bureau REVA (cliquer ici pour suivre le lien)
reva@univ-brest.fr
Tél : 02 98 01 73 60