Alternance et apprentissage

formation continue
& alternance

Les questions les plus fréquentes

Les questions les plus fréquentes

Que se cache-t-il derrière le mot « alternance » ?

Dans le cadre d'une formation en alternance, il existe deux types de contrat de travail : le contrat d'apprentissage (CDD de 12 mois maximum) ou le contrat de professionnalisation (CDD de 12 mois ou CDI) . Tous deux répondent au même objectif de montée en compétences de l'alternant grâce à la combinaison entre l’acquisition de savoirs généraux, professionnels ou techniques et la pratique en entreprise pour parfaire sa formation.

Quelles formations se préparent par le biais de l’alternance à l’UBO ?

Les formations préparées sont essentiellement les Licences Professionnelles et Master Professionnels 2ème année. Consultez notre catalogue des formations par alternance

Je voudrais préparer un Master en alternance l'année prochaine, comment dois-je procéder ?

Vous devez prendre contact avec le secrétariat du diplôme visé afin de vous renseigner sur les modalités d’admission. Tous les contacts sont sur les fiches formations du catalogue sur http://formations.univ-brest.fr/. En parallèle vous devez mener votre recherche personnelle d’employeurs en envoyant des candidatures spontanées, ou en répondant à des offres d’emploi en alternance.

Quelles sont les entreprises qui recrutent par alternance ?

Toutes les entreprises sont susceptibles d’accueillir un jeune en apprentissage ou en contrat de professionnalisation. Deux PME sur trois ont recourt à l’alternance. La loi oblige les entreprises de plus 250 salariés à embaucher des jeunes en alternance à hauteur de 4% de l'effectif.
Pour le contrat d’apprentissage : les entreprises relevant du secteur artisanal, commercial, industriel, agricole ainsi que les employeurs du secteur public, du milieu associatif et des professions libérales peuvent embaucher des apprentis.
Pour le contrat de professionnalisation : toute entreprise relevant du secteur marchand, les Groupements d'Employeurs pour l'Insertion et la Qualification (GEIQ), les entreprises de travail temporaire. L’Etat et collectivités locales et leurs établissements publics à caractère administratif n’y sont pas autorisés.

En situation de handicap ?

Si vous rencontrez une situation specifique liée à un handicap, l’université tient à votre disposition une cellule spécifique pour vous accompagner dans le cadre d’une formation en alternance et de vous communiquer toutes les informations nécessaires a votre démarche
Pour tout renseignement, l’« espace Handiversité » : 02 98 01 82 99

A partir de quand doit-on chercher une entreprise pour un contrat par alternance ?

Vous êtes de plus en plus nombreux à vous orienter sur les formations par alternance, et plus vous tardez, moins il y aura de postes disponibles sur le marché de l’emploi. L’idéal est de s’y mettre dès que vous avez fait votre choix de poursuite d’études, n’attendez surtout pas la décision d’admission du jury (qui peut avoir lieu en juillet) pour entamer votre recherche d’employeur.

Combien coûte la scolarité par alternance ?

Les frais de scolarité en alternance sont gratuits (formation prise en charge par l'OPCA de l'entreprise d'accueil dans le cadre du contrat de professionnalisation ou bien formation financée par le versement de la taxe d’apprentissage dans le cadre du contrat d’apprentissage). L'alternant est rémunéré dans le cadre de l’alternance (mais ne peut plus prétendre aux bourses).

Suis-je toujours étudiant lorsque je me forme dans le cadre d’un contrat en alternance ?

Non ! Vous êtes salarié avant tout mais vous conservez certains avantages d’étudiant (accès campus, gymnase, bibliothèque, restaurant universitaire, réductions…)

Je ne suis pas ressortissant de l’Union Européenne, puis-je signer un contrat en alternance ?

Oui ! Un titre de séjour avec une autorisation de travail permet aux non ressortissants de l’UE de signer un contrat en alternance. Pour les ressortissants de l’UE, une photocopie de la carte d’identité ou du passeport est à fournir. L’autorisation de travail reste cependant obligatoire pour les ressortissants des nouveaux États membres (Bulgarie, Roumanie ayant adhéré au 1er janvier 2007, et Croatie ayant adhéré au 1er juillet 2013).

Les entreprises sont-elles aidées financièrement quand elles embauchent une personne en alternance ?

Oui. En contrat d’apprentissage et de professionnalisation, l’entreprise perçoit des aides et des exonérations partielles ou totales des charges patronales. En savoir +

J’ai trouvé une offre d’emploi par apprentissage, mais ma formation se prépare via un contrat de professionnalisation. Puis-je quand même postuler ?

Certaines entreprises diffusent des offres d’emploi en spécifiant qu’elles cherchent un contrat d’apprentissage. Ne prenez pas le risque de voir votre candidature écartée pour une erreur de cible. Une formation habilitée à être préparée par le contrat de professionnalisation ne peut pas se préparer par l’apprentissage. Soyez donc très clair dans votre candidature, et vérifiez dans notre catalogue par quel type de contrat se préparent nos formations.

J’ai trouvé un employeur qui accepte de m’embaucher par alternance, que dois-je faire ensuite ?

Dès qu’une entreprise vous donne son accord pour une embauche par contrat de professionnalisation ou contrat d’apprentissage, contactez sans attendre la cellule alternance . Nous nous mettrons en relation avec votre entreprise afin de signer une convention de formation, et lui donner toutes les informations dont elle a besoin pour remplir votre contrat de travail qui devra ensuite être signé entre vous et l’entreprise.
Une entreprise trouvée ne vous donne pas de droit l’admission en formation, vous devez quand même obtenir en parallèle l’accord du jury, confirmer votre candidature à l’admission et valider votre inscription définitivement à l’université à la rentrée universitaire (en venant vous inscrire auprès de la scolarité de la Formation Continue ).

Dois-je m’inscrire à la SMEBA ou la LMDE pendant l’année universitaire ?

Non ! En contrat en alternance, vous êtes affilié à la sécurité sociale et donc couvert pour les risques de maladie ou d’accident du travail. Si vous n’avez jamais travaillé, vous devez préalablement informer la caisse d’assurance maladie de votre nouveau statut de salarié.