Héritages et Constructions dans le Texte et l'Image

HCTI
HÉRITAGES ET CONSTRUCTIONS DANS LE TEXTE ET L'IMAGE

« art/récit/langage »

Journée d’étude EESAB L / HCTI – UBS/UBO

« ART / RÉCIT / LANGAGE »

 


Date : Jeudi 3 Octobre 2013
Lieu : UBS, site de Lorient

L’école et le laboratoire HCTI organisent ensemble une journée d’étude dédiée aux différentes formes de récit et leurs transcriptions par les arts plastiques.
Les propositions sont à envoyées à
Pierre Cochard : pcochard@mairie-lorient.fr avant le 12 Avril 2013.
Les interventions ne dépasseront pas 30 – 40 minutes

« art/récit/langage »
Analyser et interroger les textes, les représentations et les gestes, les conditions historiques d’émergence des différents types de récits, ainsi que les modalités contemporaines de leurs usages, permet de comprendre comment une société, une communauté, un individu construisent leurs valeurs, leurs rapports au monde, aux autres, leur(s) identité(s).
Les arts visuels traditionnels et contemporains, au moyen d’images fixes ou en mouvement, d’installations sonores, de performances, d’éditions d’artiste, produisent des représentations qui peuvent faire récit. L’exposition elle-même peut être conçue comme une mise en espace d’une forme narrative.
Faire l’expérience du récit dans le champ des arts visuels, c’est envisager une construction narrative qui prend en compte, par exemple, différentes formes d’écriture, diverses utilisations du texte, différentes procédures de montage, des temporalités variables, les déplacements du spectateur.
C’est aussi, parmi nombre d’enjeux, interroger l’autorité de certains corpus (archives, récits officiels, etc.), se confronter à des intimités et des ordinaires, à des problématiques sociétales.


Pour l’EESAB site de Lorient, le coordinateur du projet est Yannick Liron, professeur d’histoire des arts et écrivain.

Pour toute information :
HCTI-UBS : Marie-Christine Michaud, Directrice : marie-christine.michaud@univ-ubs.fr
EESAB Lorient : Pierre Cochard, Directeur – pcochard@mairie-lorient.fr

Les réponses – acceptations ou refus – seront confirmées pour mi-mai.

Actualité