Héritages et Constructions dans le Texte et l'Image

HCTI
HÉRITAGES ET CONSTRUCTIONS DANS LE TEXTE ET L'IMAGE

Les Tabulae Anatomicae d'Eustache publiées par Giovanni-Maria Lancisi en 1714

Les Tabulae Anatomicae d'Eustache, publiées par Giovanni-Maria Lancisi en 1714 : le regard du XVIIIe siècle sur la science anatomique du XVIe par Benoît Jeanjean, Professeur de latin à l'UBO. L'anatomiste italien Bartolomeo Eustachio (le fameux Eustache des trompes !) qui vécut entre 1513 et 1574 fut reconnu en son temps pour ses travaux sur le rein, sur les dents et sur l'oreille, mais ne publia pas les planches anatomiques qu'il avait fait graver et dont il avait pourtant annoncé la publication prochaine. A sa mort, on ne trouva nulle trace de ses planches et nombreux furent ceux qui regrettèrent leur perte. Ce n'est qu'au début du XVIIIe siècle que le médecin chef du Vatican, Giovanni-Maria Lancisi, les retrouva à la suite d'une enquête dans laquelle il fut grandement aidé par son statut de médecin personnel du pape Clément XI. Devant la qualité de ces planches anatomiques, il n'hésita pas un instant à les faire publier et les accompagna d'un commentaire personnel où se mêlent descriptions et apologie du génie d'Eustache. La lecture de ces commentaires, à l'occasion de quelques planches, nous en apprend autant sur l'anatomie que sur la concurrence acharnée dans laquelle se trouvaient les médecins des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles pour l'attribution des découvertes médicales. Certaines querelles sont dignes de celle qui fit rage dans les années 1980-1990 entre les professeurs Montagnier et Gallo pour l'attribution de la découverte du virus du VIH (contact : benoit.jeanjean@univ-brest.fr)

Actualité