Héritages et Constructions dans le Texte et l'Image

HCTI
HÉRITAGES ET CONSTRUCTIONS DANS LE TEXTE ET L'IMAGE

Cycle de conférences 2018-2019 Institut des Amériques - Brest

Titre : « Préservation et transformations du patrimoine autochtone dans un contexte colonial »

Le jeudi 29 mars 2018 en C219 (Salle des Thèses, Faculté des Lettres et Sciences humaines) de 9h30 à 12h00.

Intervenants : Fabrice Le Corguillé, Docteur en Etudes Anglophones, Augustin Habran, Docteur en Etudes Anglophones.

Résumé :

La matinée sera consacrée à une réflexion sur les stratégies de préservation du patrimoine culturel amérindien dans le contexte de la (post)colonisation de l'Amérique du Nord. Le 19e siècle a été le théâtre d'événements qui ont porté atteinte à l'intégrité culturelle de nombreux groupes indigènes, comme la déportation des tribus de l'Est à l'Ouest du Mississippi. Le but récurrent du gouvernement étatsunien a été l'assimilation de ces groupes. Ces derniers ont à force acquis des caractères culturels et organisationnels hybrides. Ainsi, comme le souligne Augustin Habran, en jouant sur la "congruence culturelle", l'hybridité des nations devient en réalité un moyen de préserver le patrimoine autochtone, et la mesure dans laquelle les nations parviennent à "protéger" ce qui les définit comme Indiens en utilisant le langage légal états-unien. De son côté, Fabrice le Corguillé explore les autobiographies amérindiennes qui dès le 18e siècle, ont développé également le thème de ce qu'il appelle "une hybridité générique" mêlant, souvent de manière subversive, des pratiques narratives, rhétoriques et discursives issues des mondes amérindien et anglo-américain. Ces autobiographies donnent à comprendre pourquoi et comment leurs auteurs ont abordé le thème ambivalent de l'hybridité socio-culturelle et identitaire dans le contexte tendu de la colonisation.

Entrée libre

Actualité