Héritages et Constructions dans le Texte et l'Image

HCTI
HÉRITAGES ET CONSTRUCTIONS DANS LE TEXTE ET L'IMAGE

Écrire l'art / Writing Art. Formes et enjeux du discours sur les arts visuels en Grande-Bretagne et aux États-Unis

 


« Pourquoi parler du tableau ? » La question posée par Louis Marin continue de nous interroger. Discours sur la peinture se voulant à l’occasion discours de peinture, discours en mots ou en images, discours critique ou artistique, discours dont l’opportunité est parfois mise en débat : les discours sur l’art et sur les œuvres d’art sont multiples, leurs finalités aussi. Issus d’horizons de pensée divers, les auteurs des études réunies dans cet ouvrage portent des points de vue contrastés sur la façon dont peuvent être abordés les rapports entre visualité/plasticité et textualité. Leurs propos, centrés sur le monde anglophone, prennent l’art et la critique d’art comme principal champ de réflexion – des écrits de Reynolds à ceux de Danto, en passant par Ruskin, Walter Pater, et Roger Fry, et de l’art de Turner à celui de Whistler, de Philip Guston, et des Young British Artists – mais la manière dont la littérature parle de l’art, notamment par l’ekphrasis, n’est pas oubliée. Il y est question, notamment, de William Beckford et de Robert Burns, de Walter Scott, Vladimir Nabokov, Robert Creeley et Edward Carey. Il y est question, enfin, de la syntaxe même du discours sur l’art, né, comme le suggère Baldine Saint Girons dans son épilogue, de la « démangeaison de témoigner ».

Écrire l'art / Writing Art: Formes et enjeux du discours sur les arts visuels en Grande-Bretagne et aux États-Unis, Anne-Pascale Bruneau-Rumsey, Anne-Florence Gillard-Estrada, Shannon Wells-Lassagne, Paris, édtitions Mare & Martin, coll. Res. Anglophonia, 2015.

 

 

Publications