Héritages et Constructions dans le Texte et l'Image

HCTI
HÉRITAGES ET CONSTRUCTIONS DANS LE TEXTE ET L'IMAGE

Le cinéma irlandais Une expression postcoloniale européenne

Combinant une approche contextuelle, historique avec une vision synthétique et analytique, ce livre vise à développer le champ de recherche sur le cinéma irlandais auprès d’un lectorat français. L’Irlande a cette particularité européenne d’être restée une colonie britannique jusque bien après l’invention du cinéma. La (re)construction culturelle du pays s’est par conséquent exprimée tant par des représentations filmiques postcoloniales, en particulier sur le conflit anglo-irlandais, que par une réception des films témoignant de préoccupations identitaires issues du postcolonialisme. 

Sommaire :
Le film documentaire : Man of Aran, Robert Flaherty (1934)
Le cinéma irlandais hollywoodien : The Quiet Man, John Ford (1952)
L’Irlande gaélique : Poitín (1977) et quelques autres films de Bob Quinn
Un cinéma de femmes : de Maeve à Nora, Pat Murphy
Héroïnes d’un film : Ryans’s Daughter (1970) et December Bride (1990)
La famille irlandaise à l’écran : The Field, Jim Sheridan (1990)
Le conflit nord-irlandais par Neil Jordan : Angel (1982) & The Crying Game (1992)
L’approche britannique du conflit nord-irlandais : Hunger, Steve McQueen (2008)
Le biopic historique : Michael Collins, Neil Jordan (1996)
L’adaptation : The Dead, John Huston (1987)
Les films du Tigre celtique : Adam and Paul (2004), Garage (2007), Lenny Abrahamson
La comédie irlandaise : The Guard, John Michael McDonagh (2011)


Le cinéma irlandais. Une expression postcoloniale européenne, Isabelle Le Corff, Rennes, Presses universitaires de Rennes, collection Univers anglophones, 2014.

Publications