Héritages et Constructions dans le Texte et l'Image

HCTI
HÉRITAGES ET CONSTRUCTIONS DANS LE TEXTE ET L'IMAGE

Manuel Sirvent Romero Un militante del anarquismo español [Memorias, 1889-1948]

Manuel Sirvent (Elda, Espagne, 1889 – Orsay, France, 1968), homme d’action, n’a presque rien écrit d’autre que ses mémoires, dans lesquels il raconte un demi-siècle d’expériences individuelles et de luttes collectives. Après une intense activité militante dans le Levant espagnol et à Barcelone, ce modeste cordonnier parvint à exercer dans les années vingt les plus hautes responsabilités au sein du Comité national de la Confédération nationale du travail et du Comité péninsulaire de la Fédération anarchiste ibérique, et fut l’un des principaux protagonistes des conspirations contre la monarchie. Durant la Guerre d’Espagne, il contribua à la socialisation de l’industrie de la chaussure à Barcelone. Par la suite, il fut interné dans plusieurs camps de concentration en France et sur l’île anglo-normande d’Aurigny (Alderney). Une fois libéré, il se consacra à l’organisation de la Fédération régionale de Bretagne du Mouvement libertaire espagnol en exil.
Le récit de cette vie singulière est le témoignage émouvant du courage et de la fidélité de l’auteur aux principes anarchistes, malgré une répression constante ; mais il propose aussi un panorama du mouvement libertaire espagnol dans son ensemble, comme le démontrent les notes explicatives et l’introduction au texte. Plusieurs annexes documentaires complètent l’ouvrage.

Manuel Sirvent Romero Un militante del anarquismo español [Memorias, 1889-1948], edición, introducción y notas de Joël Delhom, con la colaboración de Pierre-Luc Abramson y Melodía Sirvent, Madrid, Fundación de Estudios Libertarios Anselmo Lorenzo, 2012.

 

Publications