IAE Ecole universitaire de management

IAE Brest
L'Ecole Universitaire
de Management

Les chercheurs en Sciences de Gestion

Image

Le 7 décembre dernier, l'UBO a annoncé les lauréats de son appel à projet. Le laboratoire LEGO, dirigé par Patrick GABRIEL, enseignant-chercheur de l'IAE, en fait partie.

Laboratoire d'Economie et de Gestion de l'Ouest

En quelques lignes, c'est :

  • Plus de 100 chercheurs, dont une trentaine de doctorants dans le Finistère et le Morbihan.
  • Une ambition commune à l’Université de Bretagne Occidentale (UBO), l’Université de Bretagne Sud (UBS), et l’Institut Mines-Telecom Atlantique (IMT-A).
  • Des travaux de Recherche réalisés en collaboration avec des entreprises qui permettent de comprendre les évolutions sociétales et de se maintenir dans une dynamique d’innovation.
  • Le développement d’une expertise dans de multiples domaines fortement connectés aux problématiques de la société, comme par exemple : le bienêtre et les conditions de travail, le développement durable, la consommation responsable, la production collective en ligne, le crowdsourcing…

L'appel à projet de la Fondation UBO

La Fondation UBO a lancé en 2017 son premier appel à projets qui a pour objet de promouvoir et soutenir financièrement des projets innovants et ambitieux portés par la communauté de l’Université de Bretagne Occidentale. La Fondation UBO souhaite ainsi, initier une nouvelle dynamique au sein de la communauté, renforcer le rapprochement entre les acteurs socio-économiques et l’université, et accompagner la construction de l’université de demain, créative, innovante et ouverte sur le monde.

Une étude sur les pratiques alimentaires des finistériens

L'appel à projet promu par la Fondation de l'UBO consiste concrètement à réaliser par des chercheurs du laboratoire LEGO une étude de faisabilité d'un Observatoire des pratiques alimentaires sur le territoire finistérien.

Actuellement règne une confusion importante sur les pratiques alimentaires: le localisme, le véganisme, le végétalien, le sans gluten ou sans lactose, le régime méditerranéen ou le régime paléo...? Les consommateurs comme les industriels se trouvent un peu désarçonnés devant la pluralité des pratiques et la diversité des informations les entourant. Les pouvoirs publics éprouvent également des difficultés à repérer les tendances et à faire passer des messages pertinents en faveur d'une alimentation saine.

L'objet du projet promu par la Fondation est d'identifier avec l'ensemble des partenaires socio-économiques (consommateurs, industriels, distributeurs, pouvoirs publics et associations) les problèmes, attentes et enjeux considérés via cette diversité de pratiques alimentaires, afin de dresser les contours d'un futur Observatoire des pratiques alimentaires. La finalité pragmatique de cet Observatoire est d’éclairer les preneurs de décision (pouvoirs publics finistériens et professionnels) et les consommateurs dans leurs actions liées aux pratiques alimentaires vertueuses (liées à la sécurité, à la santé, au bien-être et à la soutenabilité).

Présentation par Patrick GABRIEL