L'axe Mer, domaine d'excellence de l'UBO

L’axe Mer représente un choix d'excellence thématique et transdisciplinaire, grâce au regroupement d’équipes reconnues au plus haut niveau national et international. La plupart de ces équipes est rassemblée au sein de l’Institut Universitaire Européen de la Mer (IUEM), école interne de l’UBO, devenu Observatoire des Sciences de l‘Univers (OSU) en 2005, dont les organismes de tutelles sont aujourd’hui l'UBO, le CNRS et l’IRD, et qui associe également un laboratoire de l’UBS. Ce périmètre est complété par un autre laboratoire en mécanique liant l’UBO, l’ENSTA Bretagne et l’ENI Brest.

Des domaines d'études allant des côtes au grand large

Les domaines étudiés au sein de cet axe se situent autant au large que près des côtes. Dans le domaine hauturier, les recherches portent sur la vie dans les milieux extrêmes des grands fonds, la création et l’évolution des domaines océaniques de la croûte terrestre ou la circulation océanique et ses relations avec le climat. Dans le domaine côtier, les équipes étudient la biodiversité, la dynamique des littoraux, l’impact des phénomènes climatiques et anthropiques, mais aussi l’économie et le droit maritimes. Les principaux champs disciplinaires de cet axe sont les sciences de la terre, la biologie, la microbiologie, la chimie, la physique, la mécanique, la géographie, le droit et l’économie.

La formation en sciences de la mer

L’Axe Mer de l’UBO développe l’enseignement dans un domaine de formation spécifique, unique en France : Sciences de la Mer et du Littoral (SML). Les formations sont dispensées aux niveaux Master (Sciences de la Mer et du Littoral) et Doctorat (Ecole doctorale des sciences de la mer).
La proximité géographique de l’IUEM avec les autres organismes de recherche actifs dans le domaine des sciences de la mer a permis la création de structures et plateformes techniques mutualisées, comme la "Bibliothèque La Pérouse" (centre de documentation sur la mer commun à l'UBO, l'Ifremer et l'IRD), le "Pôle de spectrométrie Océan" et le " Pôle de Calcul Intensif pour la Mer".

Création du labex Mer

Dans le cadre des investissements d’avenir, la création du Labex MER « a changing Ocean» renforce la notoriété nationale de Brest dans ce domaine ; porté par l’IUEM, ce projet associe des partenaires du Grand Ouest (instituts de recherche, université, écoles d'ingénieurs).

L’UBO est également à la tête d’un consortium de dix universités françaises travaillant sur le domaine marin, siégeant ainsi auprès des organismes de recherche français (CNRS et Ifremer) au « Marine Board » européen.
L’UBO est également un acteur important du GIS Europôle Mer, reconnu et soutenu notamment par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche, le CNRS et l’Ifremer. Le GIS Europôle Mer est un consortium qui associe l’IUEM (UBO, CNRS, INSU) à l’Ifremer de Brest, à la Station Biologique de Roscoff (UPMC, CNRS, INSU), à l’Université de Bretagne Sud, au Muséum National d’Histoire Naturelle (Concarneau), à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), à l’Institut polaire français Paul-Emile Victor (Ipev), au Service Hydrographique de la Marine (Shom), à cinq écoles d’ingénieurs (Ecole Navale, Télécom-Bretagne, ENSTA Bretagne, ENIB, ISEN) impliquées dans la formation et la recherche marine et au Centre de Culture Scientifique et Technique Océanopolis.

Champs disciplinaires

Sciences de la terre,
Biologie,
Micro-biologie,
Chimie,
Physique,
Géographie
Droit et Economie
Ingénierie