UBO - Université de Bretagne Occidentale
 
Validation de méthodes


La chimie analytique aide à répondre aux questions posées par l'industrie et la société : l'eau est-elle potable ? Y-a-t-il du chloroforme dans le dentifrice ? Existe-t-il une fraude ? Quelle est la teneur en cholestérol dans le sang ? Les laboratoires d'analyses mettent en oeuvre les méthodes analytiques et fournissent les résultats à leurs clients, mais qu'en est-il de leur crédibilité ? Quelles sont les incertitudes sur leurs résultats ? Sont-ils valides ?

 

Pour cela, et comme pour tout service ou organisation, ces laboratoires doivent mettre en place la démarche qualité pour assurer la qualité des résultats produits et se placer dans une perspective d'amélioration continue. Le laboratoire devra être certifié selon les normes en vigueur (ISO 9001, ISO 14000, ...) et si possible accrédité pour les mesures qu'il effectue. L'accréditation reconnaît la compétence du laboratoire dans son domaine d'analyses. Elle se fait dans le cadre réglementaire, par le respect de certaines normes (ISO 17025, AFNOR NF-XPT 210 par exemple) et par des audits internes et externes. C'est à ces conditions que le laboratoire pourra justifier de son expertise vis-à-vis de ses clients, et fournir des résultats valides qui lui permettront de développer son activité.

 

Les normes concernant les méthodes analytiques comportent un volet de validation incluant de nombreux aspects statistiques que cette UE examine en détails :

 

- fidélité, justesse, exactitude, traçabilité

- robustesse

- linéarité

- spécificité, sélectivité

- sensibilité, limites de détection et de quantification

- expression de l'incertitude de mesure

- analyses interlaboratoires

 

Contenu de l'UE

- Normes de validation en chimie analytique

- Performance d'une méthode analytique

- Métrologie

 

CM : 24h

3 ECTS

 

 

Mentions Légales | Accueil | Plan du site | Edition en ligne