LBAI UMR1227

LBAI
Lymphocytes B et Autoimmunité
UMR 1227

Présentation du laboratoire

L’UMR 1227 "Lymphocytes B et Autoimmunité" (LBAI) fédère autour du laboratoire d'immunologie plusieurs entités cliniques : rhumatologie, hématologie, néphrologie et odontologie sur un axe de recherche voué à l'étude du lymphocyte B (LB) normal et pathologique.

 

Les maladies auto-immunes étudiées sont : le syndrome de Gougerot-Sjögren, le lupus érythémateux disséminé et la polyarthrite rhumatoïde). D'autres modèles peuvent permettre de mieux comprendre les défauts observés dans l'autoimmunité comme les lymphoproliférations (leucémie lymphoïde chronique), le rejet de greffe rénale ou la maladie parodontale.

Nous avons développé notre recherche en immuno-pathologie du LB en quatre thèmes : 

1- La caractérisation des lymphocytes B régulateurs chez l'homme

2- Les défauts de la méthylation et de l'hydroxyméthylation dans l'autoimmunité

3- Les altérations de la signalisation calcique dans le LB autoimmun

4- La régulation de l'expression de la cytokine BAFF dans l'autoimmunité.

Ces approches fondamentales sont soutenus par nos plateformes techniques (cytométrie en flux, EpiGenBrest, CalciScreen), nos biocollections uniques, nos réseaux internationaux et nationaux (projet européen IMI Precisesads, projet européen H2020 HarmonicSS, Labex IGO, Cancéropôle Grand Ouest ...) et nos essais cliniques en cours ou à venir (5 PHRC).

L’UMR 1227 est membre du Labex «Immunotherapy, Graft, Oncology» (IGO), des réseaux «Canaux ionique» et «épigénétique» du Cancéropôle Grand Ouest et est fortement impliquée dans le consortium européen "Inovative Medicine Initiative" (IMI) “Molecular Reclassification to Find Clinically Useful Biomarkers for Systemic Autoimmune Diseases (PRECISESADS)”, N°115565.

 

 

Afin de mutualiser les expertises des membres de l’équipe, la thématique "lymphocytes B régulateurs de l'homme" a été définie comme axe prioritaire. Ces cellules sont en effet déficientes dans certaines maladies autoimmunes, favorisent l’acceptation des greffes mais contribuent au développement des tumeurs. Elles constituent donc une nouvelle cible thérapeutique prometteuse. D’ailleurs, la thématique « LB régulateur » a été retenue comme l’une des tâches financées par le Labex «Immunotherapy, Graft, Oncology» et est coordonnée par notre équipe. De même, il s’agit d’un axe prioritaire «Thérapie cellulaire» défini par les orientations stratégiques de l’ITMO «Immunologie copy, hématologie, pneumologie».