5 thèmes de recherche inter-connectés

LBAI
Lymphocytes B et Autoimmunité
UMR 1227

IVIg et lymphocyte B

Sophie Hillion MCU-PH

Thomas Harbonnier, doctorant

 

Projet :

Effet des IVIg sur la réponse des LB aux chémokines

Le cœur de la réponse immune spécifique réside au sein des organes lymphoïdes secondaires (OLII). A l'intérieur de ces structures et plus particulièrement dans les centres germinatifs (GC), se différencient les cellules productrices d'anticorps et la mémoire immunitaire. Durant cette réponse, les lymphocytes vont passer par différents stades de différenciation associée à des mouvements spatiaux vers des sites clairement définis. Cette organisation spatiale est finement régulée par des contacts cellulaires des messages solubles : les chémokines et leurs récepteurs. La modulation de la réponse à ces différents agents va conditionner la réponse immunitaire. Par exemple dans les maladies auto-immunes, les centre germinatifs se forment spontanément sans contrôle et conduisent à la production de nombreux auto-anticorps pathogènes (Shlomchik, 1987; Hamel, 2012). L’objet de cette étude est donc d’étudier les effets des IVIg et de leurs sous-fractions comme les IVIg sialylées (SA-IVIg), sur le chimiotactisme des LB et sur la formation des centres germinatifs. Ces deux aspects seront étudiés in vitro sur des LB humains ou in vivo chez des souris immunisées par différents types d'antigènes.