T.Serova

Communication Forum 2014

Harmonie et synergie : concepts de base dans l’enseignement de la traductologie
Harmony and Synergy : basic concepts in teaching Translation Studies

Le thème de notre Colloque nous oriente vers le sujet consacré aux tendances actuelles qui existent en Russie dans le domaine de l’enseignement de la traductologie aux linguistes traducteurs. Il est à noter qu’à l’époque où les sociétés multiculturelles et multilingues ont besoin des échanges permanents des informations scientifiques et techniques le rôle de la personnalité traduisante change considérablement. D’une personne presque invisible et neutre elle devient une personnalité active, créatrice, ayant un niveau très haut de la culture, capable de résoudre les taches discursives en suivant les normes littéraires, stylistiques, éthiques, se distinguant par une responsabilité communicative. La résolution de cette tâche est possible si le traducteur/la traductrice ont une conception du monde harmonieux ce qui leur permet de créer le texte harmonieux. Le processus de l’enseignement de la traduction est basé sur le modèle synergétique de la traduction élaborée par L. Kushnina, nomme « Espace traductif ». Les concepts de base de ce modèle sont: synergie et harmonie. Selon notre modèle le traducteur est plongé à la recherche de plusieurs sens implicites et explicites au sein de certains champs. On distingue trois champs des interlocuteurs et trois champs du texte. Le sens intégral du texte-cible ce n’est pas la somme mécanique des sens, mais leur synergie ce qui prévoit l’apparition du nouveau sens pertinent pour la culture d’arrivée. C’est alors que les sens du texte-source et ceux du texte cible sont harmonieux. En résultat le texte de traduction est bien intégré dans une autre culture ce qui contribue à l’interaction et à la compréhension mutuelle. Dans la communication professionnelle scientifique et technique effectuée par l’intermédiaire du traducteur l’harmonie est surtout demandée puisqu’elle emmène à la qualité supérieure de toute traduction.

The theme of this symposium guides us towards the current tendencies that exist in the field of Translation Studies and the teaching of linguist translators in Russia. It is worth noting that the role of the translator changes considerably when multilingual and multicultural companies need continuous exchange of scientific and technical information. The translator goes from being inconspicuous and neutral, to being an active, creative, and cultivated individual who is capable of solving discursive problems using literary, stylistic, and ethical norms. He/she also possesses an outstanding capacity for communication. This is possible if the translator has a harmonious worldview, which in turn allows him/her to create a harmonious text. Translation instruction is based on the synergetic model of translation, developed by L. Kushina, called Espace traductif. The basic concepts of this model are synergy and harmony. According to our model, the translator commits him/herself to finding as many implicit and explicit meanings as possible in different fields. We distinguish three kinds of interlocutors and three kinds of text. The integral meaning of the target text is not the sum of all the meanings. It is their synergy that helps in detecting the presence of new meaning pertinent to the target culture. This is when the meanings of the source text and those of the target text are harmonious. As a result, the translated text is well integrated in another culture, which thus contributes to mutual interaction and comprehension. Within the context of professional scientific and technical communication meditaed by a translator, harmony is the key to a high-quality translation.

L'Université est une chance

Marque Bretagne