Lycéen - Futur étudiant / Enseignant lycée

cap' avenir
orientation et insertion
professionnelle

Année de césure

Qu'est-ce qu'une période de césure ?

La période de césure s'étend sur une durée maximale d'un an pendant laquelle, l'étudiant inscrit dans une formation d'enseignement supérieur, la suspend temporairement dans le but d'acquérir une expérience personnelle, de façon autonome ou dans un organisme d'accueil, en France ou à l’Etranger.

La période de césure  :

  • est facultative ;
  • est d'une durée d'un semestre à un an ;
  • débute obligatoirement en même temps qu'un semestre universitaire ;
  • peut se dérouler sur deux années universitaires (2ème semestre de l'année N et premier
    semestre de l'année n+1) ;
  • peut se dérouler en France ou à l’Etranger ;
  • est soumise à la négociation avec le président de jury de l'année de la césure.

Elle peut concerner :

  • un stage ou une période de formation en milieu professionnel (la durée ne peut excéder 6 mois en raison du volume horaire à respecter ; 200 heures) ;
  • un engagement bénévole, un service civique ou un volontariat associatif ;
     
  • une période de formation disjointe de la formation d'origine ;
     
  • un projet de création d'activité (étudiant-entrepreneur) ;
     
  • un projet en France ou à l'étranger.

 

Procédure

L'étudiant retire un formulaire de demande de césure auprès de sa scolarité. Il devra accompagner son dossier des pièces justificatives suivantes :

  • carte d'identité ;
  • curriculum vitae ;
  • lettre de motivation ;
  • description complète du projet ;
  • copie du dernier diplôme obtenu ou attestation de réussite.

Le projet doit être accepté par le président du jury de la formation, puis être soumis à l'avis de Cap' Avenir, avant la validation finale par le président de l'université.

En cas d'avis défavorable, l'étudiant(e) est reçu(e) pour un entretien avec le président du jury de la formation et un conseiller Cap'Avenir, à l'issu duquel un avis sera émis. En cas de nouvel avis défavorable, l'étudiant peut déposer un recours.

 

Règlementation

L'établissement doit :

  • signer un accord garantissant la réintégration de l'étudiant ;
  • délivrer un contrat pédagogique ;
  • accompagner l'étudiant dans ses démarches et s'assurer de la protection sociale de l'étudiant ;
  • proposer un atelier bilan à l'étudiant.

Le président de jury reste référent officiel de l'étudiant.


L'étudiant :

  • doit déposer son projet auprès du service de scolarité de la composante de rattachement de sa formation, au plus tard le 15 septembre pour une période de césure au 1er semestre, et le 15 décembre pour une période de césure au 2nd semestre. Le montant des droits d'inscription correspond aux droits d'inscription aux diplômes nationaux, soit pour l'année 2018/2019 : 113€ pour une période de césure en cours de licence et à 159 € pour une période de césure en cours de Master.
  • peut bénéficier de la bourse de l'enseignement supérieur.

Pour plus d'information, le lien vers la circulaire ministérielle pour l'année de césure : https://www.animafac.net/media/Circulaire-annee-de-cesure-Animafac.pdf