Chaire Européenne Jean Monnet

Image

Simona NICULESCU (MCF HDR) est titulaire de la chaire européenne Jean Monnet European Spatial Studies of Sea and Coastal zones.

Cette chaire européenne est axée à la fois sur la formation et la recherche. La chaire promouvra le domaine spatial de la mer et du littoral. Les cours proposés dans le cadre dans cette chaire Jean Monnet cherchent à sensibiliser les étudiants des différents niveaux d’enseignement en Master Sciences de la Mer et du Littoral de l’IUEM/UBO aux réalisations de l’Europe et plus précisément de l’Agence spatiale Européenne (ESA) en matière de production des données satellites européennes avec un regard particulier sur les applications sur la mer et le littoral. La chaire permettra la coordination entre les domaines d’études spatiales sur la mer et le littoral à partir des données spatiales européennes et avec la nouvelle technologie européenne.

Dans le cadre du programme européen Copernicus mais aussi, de dispositifs nationaux (Equipex GEOSUD, Pôle THEIA) les données satellites deviennent de plus en plus facilement accessibles, au niveau de la communauté scientifique, des entreprises ou auprès du grand public. En même temps, l’ouverture massive de données numériques sous différentes formes (spatialisées ou non) et relatives à différents domaines et leur mise en relation avec les données satellitaires, ouvrent de nouvelles pistes de recherches et d’applications. Pour les sciences de la mer et du littoral, l’enjeu est d’avancer grâce aux missions spatiales sur les questions fondamentales comme le changement climatique, la lutte contre la pollution, l’exploitation durable des océans, l’énergie offshore, la navigation, la protection de l’environnement côtier et de la planification des infrastructures côtières, etc. Ainsi, l’outil spatial est devenu incontournable car il permet une observation globale, récurrente et sur des longues périodes.
La chaire européenne Jean Monnet permettra une approche plus cohérente de ces questions et renforcer la coordination entre les domaines d’études spatiales sur la mer et le littoral à partir des données spatiales européennes et avec les nouvelles technologies européennes.

 

Un projet en 4 objectifs :


• Favoriser la formation de jeunes experts et futurs professionnels sensibilisés aux réalisations de l’Union Européenne et plus précisément de l’Agence Spatiale européenne (ESA) en matière de politique spatiale avec un regard particulier sur les applications sur la mer et le littoral. La chaire renforcera les enseignements en télédétection de la mer et du littoral dès la 3ème année de géographie ainsi qu’au niveau Master (Expertise et Gestion de l'Environnement Littoral à l'IUEM et Energie Marine Renouvelables à l'ENSTA) et doctorat notamment dans le cadre de séminaires de recherche qu’elle permettra de créer.


• Assurer une meilleure connaissance des enjeux liés à l’utilisation des données satellites européennes et des nouvelles technologies européennes sur la mer et le littoral de la communauté universitaire : la chaire, dans le cadre d’enseignements et de séminaires, mobilisera les chercheurs de l’IUEM (biologistes, chimistes …) en sciences de la mer. La chaire et son équipe mettront leur expertise au service des projets de recherche européens auxquels participent notamment les chercheurs en sciences de la mer et qui utilisent des données spatiales européennes et des nouvelles technologies européennes.


• Renforcer l’expertise spatiale sur la mer et le littoral en créant un pôle d’excellence dans le cadre du réseau des chaires Jean Monnet et grâce à des liens avec des centres de recherche spatiale sur la mer et le littoral en Europe et dans le monde.


• Favoriser la compréhension, par un large public, des enjeux sociétaux de l’utilisation des données satellites européennes et des nouvelles technologies dans le domaine de la mer et du littoral.
 

Crédit photo: Benjamin Deroche