Le Rotary soutient la recherche du Dr. Arnaud Uguen du LBAI

Image

Financement d'un nouveau scanner apportant une aide précieuse pour l'interprétation des images

Dans le cadre de son opération de collecte de fonds "Jetons le Cancer" 2019, le Rotary soutient activement les actions de recherche du Dr. Arnaud Uguen (enseignant-chercheur à l’UBO au sein du LBAI (1), et médecin pathologiste au CHRU de Brest dans le service du Pr. Pascale Marcorelles) en finançant à hauteur de 59 k€ l'acquisition d'un scanner de lames en fond clair mais aussi en épifluorescence permettant la multiplication des paramètres co-analysables simultanément sur un même tissu/une même cellule.

Spécialité médicale souvent peu connue que celle de l'Anatomie et Cytologie Pathologiques ! Et pourtant, comment imaginer un instant un diagnostic de cancer et le traitement adéquat d'un patient sans qu'un "pathologiste" ne se soit un jour penché sur l'examen minutieux d'un échantillon tumoral? Affirmer un cancer, en assurer la classification la plus précise possible et en extraire les informations les plus pertinentes pour orienter la prise en charge d'un patient, voilà en quoi consiste la mission de ces médecins spécialistes de l'analyse microscopique des organes, tissus et cellules. L'Anatomie et Cytologie Pathologiques a su s'enrichir de techniques immunologiques et moléculaires permettant de tendre vers toujours davantage de précision dans la classification et la compréhension des maladies, toujours au service d'un meilleur traitement des malades, et ça n'est pas fini! Une nouvelle révolution est en marche en "Anapath" à travers l'arrivée de la "pathologie digitale".

Des scanners de lames permettent en effet désormais de numériser des préparations microscopiques entières et de les analyser sur support numérique et non plus au microscope. "Un petit pas pour les pathologistes, mais un pas de géant pour les patients". Au-delà d'une interprétation des images sur écran au lieu du microscope, c'est en effet tout un monde de solutions d'analyses de l'image qui s'ouvre désormais aux pathologistes. Aide à l'analyse morphologique pour gagner en précision, acquisition de nouvelles images multiparamétriques riches en informations sur les interactions entre les cellules tumorales et leur environnement notamment les cellules immunitaires, développements faisant appel à l'intelligence artificielle appliquée aux images et données associées ; autant de perspectives pour mieux caractériser les maladies et chercher notamment à en anticiper l'évolution et la réponse/non réponse au traitement à l'ère d'une médecine personnalisée en cancérologie.


(1) Le LBAI (Lymphocytes B et Autoimmunité) est l’Unité Mixte de Recherche INSERM 1227. Cette unité développe un axe de recherche voué à l'étude du lymphocyte B normal et pathologique et rassemble des spécialistes en rhumatologie, hématologie, néphrologie et odontologie. https://www.univ-brest.fr/Immunologie