Un nouveau projet européen à l’UBO sur la médecine personnalisée

Image

Deux unités mixtes de recherche, en co-tutelle INSERM et UBO, viennent d’obtenir un financement européen dans le cadre d’un appel à projet sur la médecine personnalisée.

L’appel à projets ERA Per MED à pour objectif d’aligner les stratégies nationales de recherche, promouvoir l’excellence et renforcer la compétitivité des acteurs européens en matière de médecine personnalisée. Dans le cadre de l’édition 2019, deux UMR INSERM- UBO (GGB* et LaTIM**), membres d’un consortium européen associant 3 autres équipes (italienne, porteuse du projet, grecque et allemande), viennent d’obtenir un financement portant sur le cancer gastrique (CG).


Le CG est une maladie complexe qui représente la cinquième tumeur maligne la plus répandue dans le monde et la troisième cause de décès par cancer. Les CG sont très hétérogènes et affectent deux fois plus d'hommes que de femmes. La chimiothérapie associée à la chirurgie représente la norme de soins pour les CG de stade II à III, mais l'efficacité de tels traitements est encore limitée pour de nombreux patients. Il est donc impératif de développer une approche innovante, visant à identifier de nouveaux marqueurs prédictifs, notamment en prenant en compte l’environnement psychosocial et culturel de chaque patient. Les équipes brestoises, pilotées par Laurent Corcos du GGB et Ghislaine Rolland-Lozachmeur du LaTIM, défendent en effet l’idée que le style de communication, le degré d’acceptation du traitement par le patient, ainsi que l'interaction médecin-patient, peuvent influer sur la réponse au traitement. Ces différences se traduisent en particulier par des écarts d’observance, soit l’adéquation entre le comportement du patient et le traitement proposé. L’intégration de différents niveaux d’informations, biologiques et psychosociales, est très prometteuse, même si elle est particulièrement difficile, pour identifier les liens entre les caractéristiques biologiques spécifiques de la maladie, la perception du patient et le pronostic.


* L’UMR 1078 GGB « Génétique, Génomique fonctionnelle et Biotechnologies » (INSERM – UBO – EFS – CHRU de Brest) a pour objectif de mieux comprendre les bases génétiques et physiopathologiques d’un certain nombre de maladies génétiques humaines, en se basant sur des recherches allant du gène au patient. Pour plus d’informations : www.univ-brest.fr/umr1078/
**L’UMR 1101 LaTIM « Laboratoire de Traitement de l’Information Médicale » (INSERM – UBO – IMT Atlantique – CHRU de Brest) développe une recherche multidisciplinaire où sciences de l’information et sciences de la santé s’enrichissent mutuellement dans le but d’optimiser les actions thérapeutiques et aider à la décision et l’optimisation du geste en thérapies interventionnelles. Pour plus d’informations : www.imt-atlantique.fr/fr/recherche-et-innovation/laboratoires/latim