Site Model

ANR JCJC CLIMBOIS
Impact des variations climatiques et mécaniques
sur la durabilité des constructions bois

Objectifs et stratégies

Le projet CLIMBOIS cherche à proposer une méthodologie robuste pour la conception de composants de structures bois sous sollicitations climatiques et mécaniques complexes. Le premier objectif vise à proposer des méthodes de formulations viscoélastiques incrémentales et de découplage des modes mixtes de rupture dans des matériaux viscoélastiques sous l’action des charges énumérées. Les modélisations de ces méthodes seront ensuite effectuées. Le second objectif se focalise sur des essais de fluage qui visent à valider ces modèles et à caractériser la variabilité spatiale des propriétés/défauts (sur éprouvette de fissuration, poutres saines et poutres munies de défauts). Ces essais seront menés en extérieur et en chambre climatique. Le troisième objectif consiste à effectuer des essais mécaniques non destructifs ou CND (analyse d’images, ultrasons et émission acoustique) sur ces échantillons. La finalité étant de caractériser les champs pendant les phases de fissuration, de mesurer les gradients hydriques ou thermiques et de caractériser les incertitudes et la variabilité spatiale de ces gradients et de la distribution de défauts. Enfin, on prendra en compte le caractère aléatoire et la variabilité spatiale des propriétés du bois, des mécanismes de dégradation, des actions environnementales et des erreurs de mesure/modèle à travers des couplages mécano-fiabilistes. Ces couplages ont pour buts ultimes de déterminer les paramètres les plus influents dans la durée de vie des composants des constructions en bois et d’optimiser leur conception.

Au démarrage du projet, les partenaires s’engageront à valoriser les résultats obtenus sous forme de publications scientifiques, de congrès internationaux et nationaux, de brevets ou de valorisation industrielle. Dans cette optique, des réunions préliminaires auront lieu afin de définir les grandes orientations de valorisation selon les objectifs fixés par le consortium. En concordance avec le planning des tâches, une programmation des publications scientifiques sera fixée dès la deuxième année. Ainsi, tous les partenaires du projet devront valoriser les résultats obtenus avant la fin effective de celui-ci.
La valorisation se fera selon les critères suivants :

  • publication dans les revues internationales et nationales à comité de lecture ;
  • participation aux conférences internationales et nationales avec actes publiés ;
  • séminaires internes de laboratoire et programme de diffusion de la culture scientifique ;
  • participation aux journées doctorales au cas où la thèse est financée par le projet ;
  • si possible, dépôt de Brevets.

Une cellule composée des partenaires du projet veillera au respect et au suivi de ce planning de valorisation scientifique. Une forte proximité avec les entreprises du secteur bois sera développée dans le but de valoriser le projet, mais aussi de solliciter les matériaux (essences bois, lamellé collés...) indispensables à la réalisation d’essais mécaniques.