COSM-CEMCA

equipe COSM
chimie organique
santé et matériaux

ACS Omega, 2017, 2, 6361-6370

Singular Interaction between an Antimetastatic Agent and the Lipid Bilayer: The Ohmline Case.
Herrera, F.E.; Sevrain, C.M.; Jaffrès, P.A.; Couthon, H.; Grélard, A.; Dufourc, E.J.; Chantôme, A.; Potier-Cartereau, M.; Vandier, C.; Bouchet A. M.
ACS Omega, 2017, 2, 6361-6370, DOI: 10.1021/acsomega.7b00936.

Les canaux SK3 sont surexprimés dans les cellules métastatiques et le composé ohmline qui est un composé amphiphile appartenant à la classe des éther lipides permet de réduire l’activité de ces canaux ioniques ce qui induit une réduction de la migration SK3-dépendante des cellules cancéreuses. Il a été proposé que le composé ohmline, incorporé dans la membrane plasmique, puisse dissocier les protéines SK3 et Orai 1 qui sont en interaction dans les cellules cancéreuses. Cette action pourrait se faire par une modification des propriétés biophysique de la membrane plasmique. Dans ce travail, nous décrivons la synthèse du composé ohmline deutéré et montrons, par des expériences de RMN solide (2H), que ce composé est complètement intégré dans une membrane modèle mimant l’environnement de la protéine SK3. En utilisant un autre composé amphiphile comportant une chaine lipidique per-deutérée servant de sonde en RMN 2H, nous montrons que le composé ohmline induit une désorganisation de la membrane modèle qui est fonction de la quantité d’ohmline introduite et qui augmente avec la quantité de cholestérol présente dans la membrane modèle. Des études par dynamique moléculaire montrent que ce désordre résulte de l’interaction entre l’ohmline et les groupes carbonyles et phosphate des phospholipides et sphingomyéline et, avec une importance plus faible, avec le cholestérol. Les sites d’interaction entre le cholestérol et les phospholipides étant occupés par l’ohmline, la position du cholestérol dans la membrane est modifiée. Ces interactions ont lieu à l’interface eau-lipide mais sont propagées tout au long de la partie lipidique conduisant par coopérativité à une désorganisation de la membrane. Cette désorganisation pourrait expliquer le phénomène de modulation de l’activité du canal SK3.
 

 

Publications