COSM-CEMCA

equipe COSM
chimie organique
santé et matériaux

Chemosphere, 2018, 764-772

Cellular responses of Pacific oyster (Crassostrea gigas) gametes exposed in vitro to
polystyrene nanoparticle
s
Gonzalez-Fernandeza, C,; Tallec, K.; Le Goica, N.; Lambert, C.; Soudant, P.; Huvet, A.; Suquet, M.; Berchel, M. et Paul-Pont, I.
Chemosphere, 2018, 764-772, DOI: 10.1016/j.chemosphere.2018.06.039
Published online 6 June 2018
 

 L’objectif de ce projet était d'étudier la toxicité de nanoparticules de polystyrène (NPs) sur les cellules germinales d'huîtres (Crassostrea gigas). Les spermatozoïdes et les ovocytes ont été exposés à quatre concentrations de NPs allant de 0,1 à 100 mg/L à des temps variables (1, 3 et 5 h). Deux types de polymères, porteur de groupements acide carboxylique (PS-COOH) et amines (PS-NH2), mimant le comportement des NPs ont été utilisés afin de déterminer leurs impacts sur les cellules germinales. Les résultats ont démontré l'adhésion des NPs aux spermatozoïdes et aux ovocytes d'huîtres comme suggéré par l'augmentation de la taille et de la complexité des cellules mesurées par cytométrie de flux et confirmées par microscopie. Une augmentation significative de la production de ROS a été observée dans les spermatozoïdes lors de l'exposition à 100 mg/L PS-COOH, mais n'a pas été observée avec PS-NH2, suggérant un effet différentiel selon le groupe fonctionnel associé aux NPs. En conclusion, ces résultats démontrent que les NPs ont un impact rapide et complexe sur les cellules germinales des huitres.

Publications