COSM-CEMCA

equipe COSM
chimie organique
santé et matériaux

Environ. Pollut., 2018

Nanoplastics impaired oyster free living stages, gametes and embryos
Tallec, K.; Huvet, A.; Di Poi, C.; González-Fernández, C.; Lambert, C.; Petton, B.; Le Goïc, N.; Berchel, M.; Soudant, P.; Paul-Pont, I.
Environ. Pollut., 2018, ASAP, DOI: 10.1016/j.envpol.2018.08.020
Published online 8 August 2018

Dans le milieu marin, la plupart des espèces de bivalves se reproduisent grâce à la fertilisation externe. Par conséquent, les gamètes et lors des premiers stades de développement ils doivent faire face à de nombreuses menaces, notamment l'exposition aux déchets plastiques qui représentent plus de 80% des débris dans les océans. Récemment, la mise en évidence de la présence de nanoplastiques dans les océans suscite beaucoup d’intérêt et donne lieu à de nouvelles études quant à leur impact sur la vie marine. Comme aucune information n'est disponible sur leurs concentrations dans l'environnement, nous avons effectué des expériences d'exposition « dose-réponse » avec des particules de polystyrène pour évaluer l’impact de la toxicité de ces micro/nanoplastiques. Les effets du polystyrène de différentes tailles et fonctionnalisation (plaine 2 µm, 500 nm et 50 nm; COOH-50 nm et NH 2-50 nm) ont été évalués sur trois étapes clés de la reproduction (fertilisation, embryogenèse et métamorphose) des huîtres du Pacifique (Crassostrea gigas). Les nanoplastiques ont induit une diminution significative du succès de la fécondation et du développement embryo-larvaire avec de nombreuses malformations jusqu'à l'arrêt total du développement.
 

Publications