Centre de Recherche Bretonne et Celtique

Centre de recherche
bretonne et celtique

Collex Persée

Séminaire « Les doctorants du CRBC font... »

Présentation

Parce que la thèse est à la fois une période riche en réflexions, en questionnements de toutes sortes mais également une situation de recherche pouvant mener à l'isolement, les doctorants du CRBC ont souhaité mettre en place une rencontre annuelle qui prenne en compte ses différents aspects, sans ancrage disciplinaire particulier.

À mi-chemin entre journée d'étude et rentrée des doctorants du laboratoire, ce séminaire annuel a pour but premier de favoriser l'échange autour de problématiques liées à la thèse et d'offrir un cadre privilégié pour une première communication scientifique, dégagée de la perspective d'une publication consécutive.

Pour ce faire, la journée s'organise en deux temps : la matinée est dédiée à la rencontre entre les doctorants du CRBC, à la présentation respective de leurs travaux et du laboratoire pour les doctorants entrants ; l'après-midi sera consacrée à l'exploration d'une thématique, liée à la recherche dans le cadre d'un doctorat et non pas forcément liée à une discipline, par le biais de différentes communications suivies de discussions entre les participants. Ce deuxième temps se veut un espace ouvert au plus grand nombre et non restreints aux seuls doctorants du CRBC, permettant par exemple à des étudiants en master d'avoir une première approche de l'univers de la thèse et de la recherche.

Appel à communication « Les doctorants du CRBC font… du terrain »

L'équipe d'organisation du nouveau séminaire des doctorants du Centre de Recherche Bretonne et Celtique vous invite à proposer des sujets de communication pour l'après-midi du 24 septembre 2021. Pour cette première édition, une thématique commune à beaucoup d'étudiants et chercheurs en sciences humaines et sociales a été retenue : le travail sur le terrain.

Quand on parle du terrain, plusieurs expressions viennent à l'esprit : aller sur le terrain, être proche du terrain, retranscrire son terrain, être en terrain connu, etc. Le terme de terrain renvoie au domaine où s'exerce une activité concrète, généralement en lien avec des personnes concernées par cette activité, un domaine qui n'est a priori pas le « milieu » naturel du chercheur, mais dans lequel il va se rendre pour mener ses recherches. Mais qui fait du terrain, et comment le fait-on ? Est-ce l'apanage d'une discipline ? Est-ce une technique d'enquête particulière ? Quelles relations établit-on avec les informateurs ? Comment les doctorants gèrent-ils les aléas du terrain, et comment cela impacte-t-il l'organisation générale de la thèse ? Autant de questions, et bien d'autres, qui peuvent se poser lorsque l'on aborde la thématique du terrain dans la mise en œuvre d'une recherche, doctorale ou non.

Il s'agit donc, dans une approche volontairement pluridisciplinaire, à l'image des doctorants du CRBC, de questionner le terrain en sciences humaines et sociales selon différents axes dans une perspective d'échanges autour des pratiques, de questionnements méthodologiques et d'expériences vécues ou à venir, et non pas dans une démarche d'évaluation théorique ou de débats disciplinaires.

Les communications devront donc porter sur l'un des axes proposés ou sur un sujet se rapportant au travail de terrain, et se feront sur un format de 10, 15 ou 20 mn. Elles seront suivies par un temps de discussion entre les participants. Soucieux d'avoir une représentativité des diverses étapes d'une recherche, cet appel à communication est ouvert aux étudiants de master, aux doctorants, aux docteurs et post-doctorants, mais également à des personnes extérieures à l'université qui seraient investies dans un projet de recherche. Les propositions de communication devront être soumises au plus tard pour le 14 juin 2021. Le titre de la communication et son résumé (d'environ 200 mots) seront à envoyer à mael.jezequel@univ-brest.fr et eve.rouxel@univ-brest.fr. La durée de la communication sera déterminée conjointement par les organisateurs et le communiquant au moment de la validation des participations à la fin du mois de juin 2021.