crpc-clcs

CRPC-CLCS (EA 4050 site Brest)
Composante Recherche en Psychopathologie Clinique
Clinique du Lien et Création Subjective

Clinique du Lien et Création Subjective

Image

Sans titre. Monotype, encre à l'huile. Nelly Bonnefis

La composante brestoise "Clinique du lien et création subjective" est née de l’engagement des enseignants-chercheurs et cliniciens dans le discours psychanalytique et dans une éthique qui fait cas du sujet et de ses inventions pour traiter le réel. La clinique du lien interroge ainsi la façon dont un être humain devient être en relation par ses liens, ses ruptures, ses impasses, le lien convoquant à la fois des processus d’inclusion et d’exclusion, de conjonction et de disjonction, d’aliénation et de séparation.

Dans ce contexte paradoxal, le travail clinique vise à mobiliser le sujet de l’inconscient par la parole et les processus de création subjective afin de revisiter les liens dans leur réalité psychique : avec leur part de fantasme, de symptôme, de rêve. Cela dit, toute rencontre avec un sujet convoque la dimension inconsciente de ses liens, d’où l’intérêt de pouvoir interroger la façon dont ils se constituent et se réactualisent. Les moments subjectifs de création, d’invention, contribuent au retissage des liens et permettent à un sujet souffrant de trouver des issues. La création subjective désigne ici le mouvement par lequel un sujet invente une façon de dépasser ses déterminations et ouvre un nouvel espace de vie. Sujet, Lien et Création se présentent ainsi comme le triptyque d’une clinique dont nous explorons les ressorts.