ESIAB - Ecole superieure d’ingenieurs en agroalimentaire de bretagne atlantique - ubo - brest

ECOLE SUPERIEURE D'INGENIEURS
EN AGROALIMENTAIRE
DE BRETAGNE ATLANTIQUE

La formation par apprentissage

Des réunions enseignants-maîtres d'apprentissage : une nécessité dans l'apprentissage
 

Des réunions organisées entre les enseignants et les maîtres d'apprentissage sont des occasions d'enrichir la démarche pédagogique des enseignants grâce aux compétences acquises par les apprentis en entreprise et d'informer les maîtres d'apprentissage des acquis conceptuels de leurs apprentis à l'université.
 

Des apprentis ingénieurs : acteurs majeurs de l'interaction Université-Entreprise
 

Après chaque période en entreprise, des réunions de coordination organisées avec les apprentis permettent d’effectuer un retour sur leur expérience en entreprise. Ces échanges en groupe favorisent une progression rapide de l’efficacité individuelle et une meilleure connaissance du métier de l’ingénieur.
 

De façon beaucoup plus continue, le lien entre les deux lieux de formation est assuré par les apprentis ingénieurs eux-mêmes. L'encouragement à l'expression et à l'échange en groupe favorise l'explication de la démarche expérimentale :

  • Confrontés aux faits observés dans l'entreprise, à la pratique vécue, les modèles théoriques enseignés sont assimilés avec plus d'efficacité,
  • Inversement, les problèmes rencontrés dans l'univers industriel rendent l'apprenti ingénieur demandeur des outils conceptuels, de connaissances et de méthodes dont il peut apprécier la pertinence et qu'il capitalise pour faire face à d'autres situations professionnelles.

 

Un double tutorat Université-Entreprise : une meilleure exploitation de l'alternance

  • Un suivi individualisé à l’Université et en Entreprise par un coordonnateur de la formation,
  • Un encadrement en Entreprise par un Maître d’apprentissage.

L'intéraction entre l'Université et l'Entreprise est aussi animé par un coordonnateur de la formation qui assure le suivi de l'apprenti ingénieur dans son parcours individualisé.
Au cours de chacune de ses visites périodiques en entreprise, le coordonnateur de la formation s'assure du bon déroulement de la formation professionnelle, du niveau d'avancement de chaque mission et contribue à l'optimisation du parcours industriel de l'apprenti ingénieur, en liaison avec le maître d'apprentissage et avec les responsables de l'entreprise. Il fait aussi le point sur les applications en entreprise des matières théoriques vues à l'université et les problèmes éventuellement rencontrés.
 

Un rythme de l'alternance équilibré et et adapté aux entreprises agroalimentaires

  • 20 semaines par an à l’université,
  • 32 semaines par an en entreprise.

Le rythme de l’alternance mis en place est le résultat des consultations et des recommandations émises par les industriels des différentes entreprises d’accueil. Adapté aux activités des entreprises agro-alimentaires, ce rythme est choisi pour permettre à l’apprenti de réaliser progressivement des projets importants et d’assurer la cohérence des enseignements à l’université entre deux périodes en entreprise.