Héritages et Constructions dans le Texte et l'Image

HCTI
HÉRITAGES ET CONSTRUCTIONS DANS LE TEXTE ET L'IMAGE

Colloque international

PROJET UPL ILA « Ici, là-bas, ailleurs : Les Amériques et les mobilités trans-impériales, trans-coloniales et trans-nationales (XVI-XXIe siècles) »

« L’homme marginal » dans les Amériques XVI-XXIe siècles :
Une approche féconde pour (re)penser les mobilités trans-coloniales, trans-impériales et trans-nationales ?

Vendredi 5 et samedi 6 février 2021

Mode hybride :

Présentiel : Campus de Nanterre, Salle des conférences du Bâtiment Max Weber

En visioconférence : SKYPE https://join.skype.com/nuec4zL3BVUt

Contact : Emmanuelle Sinardet (emmanuellesinardet@yahoo.fr)

Programme :

Vendredi 5 février 2021

10h – Présentation du projet ILA et du colloque.

10h15 - Emmanuelle Sinardet (CRIIA – EA 369 Études Romanes, Université Paris Nanterre) : « La notion polysémique de Marginal Man : (re)penser les mobilités depuis « l’intime » et la subjectivité ».

Discutante : Marie-Christine Michaud (EA 4249 HCTI, Université Bretagne Sud).

11h – Entre marginalité et intégration : des stratégies d’adaptation ?

Elsa Blouin (Université de Bretagne Occidentale) : « L’homme marginal » et le cas des Barcelonnettes au Mexique ».

Chiara Pagnotta (Universidad de Barcelona) : « Italian immigration to the State of Santa Catarina (Brazil) in the 19th century. Collective reworking and silences ».

14h00 – Entre marginalité et intégration : sentiments d’appartenance

Franco Pierno (Université de Toronto) : « Le récit missionnaire comme création narrative d’un pays marginal : la Relatione breve de Diego de Torres Bollo (1603) ».

Raymond Blake (University of Regina, Canada): « Place and the Marginal Man/Women: Rural Voters and Newfoundland Attitudes Towards Canada, 1867-1949 ».

Silvia Capanema (Université Sorbonne Paris Nord, Paris 13) : « Un journaliste marginal et sensationnel : Edmar Morel et les populations « à la marge » au Brésil (années 1950, 1960) ».

16h15 – Présentation de l’ouvrage The Global Refuge. Huguenots in an Age of Empire (New York, Oxford University Press, 2020) par Owen Stanwood (Boston College).

Discutant : Bertrand Van Ruymbeke, Université de Paris 8 (Vincennes Saint-Denis).


Samedi 6 février 2021

10h00 – Transnationalisme et idéologie : la question du fascisme

Stefano Luconi
(Université de Padoue) : « Double Marginality: Italian Jews in the United States in the Wake of the Fascist Racial Legislation ».

Matteo Pretelli (Université de Naples) : « Italian American Mobilities in Fascist and Imperial Italy ».

11h30 - Femmes et identités transnationales : des femmes marginales ?

Sandra Assunçao (CRILUS – EA 369 Etudes Romanes, Université Paris Nanterre) : « L’Escrevivência et autoreprésentation dans l’oeuvre de Conceição Evaristo: pour un regard éthico-épistémique de la femme noire subalternisée ».

Anne Monssus (CRIIA – EA 369 Etudes Romanes, Université Paris Nanterre) : « Camila Cabello, d’immigrée latino-américaine à artiste au succès international. Parcours et réussite d’une « jeune femme marginale » (1997-2020). »

14h30 – Marginalités et identités transnationales : Mexique - États-Unis

Yohann Le Moigne (Université d’Angers) : « Du centre à la marge : analyser les relations interminorités au prisme des changements de statuts raciaux liés à la migration. Le cas des conflits entre gangs à Los Angeles ».

Isabelle Sinic (Université Grenoble Alpes – ILCEA4) : « Marginal children »: Vers une approche transnationale des questions de migration et d’éducation aux Etats-Unis et au Mexique ».

16h00 – Conclusions et clôture.

Actualité