Héritages et Constructions dans le Texte et l'Image

HCTI
HÉRITAGES ET CONSTRUCTIONS DANS LE TEXTE ET L'IMAGE

Maxime Brémond

Université de Bretagne Occidentale, Brest
Faculté des lettres et sciences humaines

 

 

Domaines de recherche

Historiographie latine chrétienne (IVe-Ve siècles) : Sulpice Sévère, Jérôme, Orose, Rufin d'Aquilée, chroniques

Sources et écriture narrative et rhétorique de l'histoire dans l'Antiquité

Figures de l'Antiquité tardive : usurpateurs, hérétiques, barbares

Crise arienne et affaire priscillianiste

 

Formation

Depuis 2018 : professeur agrégé en Classes Préparatoires aux Grandes Écoles (filière littéraire)

2015-2021 : doctorant à l'Université de Bretagne Occidentale

2014-2018 : professeur agrégé en lycée général

2013-2014 : préparation à l'agrégation interne de Lettres Classiques (admis)

2012-2013 : master 2 Histoire et Humanités (Civilisations méditerranéennes antiques et médiévales à Aix-Marseille Université (mention Très Bien)

Sujet de mémoire : Magnus Maximus, tyran ou héros ? Récits d'une usurpation dans la tradition historiographique antique. Sous la direction d'Emanuèle Caire.

2002-2013 : professeur certifié en collège, Marseille

2001-2002 : préparation au CAPES de Lettres Classiques (admis)

 

Titre de la thèse : "Totius orbis discordia" : l'hérétique mis en cause par l'Histoire. Crise arienne et affaire priscillianiste chez Jérôme, Orose et Sulpice Sévère


Directeur de thèse
: Benoît Jeanjean

 
 

Contact : bremondmax@gmail.com
 

 

 

 

 

Membres