Prototypes

instruments scientifiques
du cabinet de curiosité
Faculté des Sciences et Techniques

Réglettes de Genaille-Lucas

Description

Avec supports pour poser les calculs, dans un coffre de rangement ;
réglettes 4 faces, pour chaque chiffre de 0 à 9 ; dimensions = 1cm x1cm x 20cm.

Fonction
Pour multiplier sans connaître les tables de multiplication, et même sans n’avoir à faire aucune opération. Il suffit de lire le résultat en suivant le chemin indiqué par les triangles tracés sur les réglettes.

 

 

Mode opératoire 
Pour multiplier 3859 par 8, on place les réglettes de 3, 8, 5, 9 les unes à côté des autres sur le support. Regardant uniquement la ligne du 8 sur la réglette des multiplicateurs (symbole x), on lit le chiffre des unités du résultat dans le petit carré supérieur de la réglette de droite (celle du 9) : 2 ; on suit ensuite le triangle de base tous les petits carrés de droite : ce triangle pointe vers le chiffre 7 de la réglette suivante (de 5) : 7 est le chiffre des dizaines du résultat ; de la même manière on suit le triangle dans lequel est pris 7 qui pointe vers le chiffre 8 de la réglette suivante (de 8) : 8 est le chiffre des centaines du résultat ; on suit le triangle dans lequel est pris 8, il pointe vers le chiffre 0 de la réglette suivante (du 3) : ce sera le chiffre des milliers du résultat ; le dernier triangle dans lequel est pris 0 pointe vers le chiffre 3 sur la réglette de référence : 3 est le chiffre des dizaines de milliers du résultat : 30 872.

Informations complémentaires
Ces réglettes sont des abaques prototypes construits par la menuiserie de l'UBO et F. Plantevin pour l’exposition « Multipliez ! » de février à juin 2012 à la bibliothèque universitaire du Bouguen. Les réglettes de Genaille ont été inventées puis réalisées en 1885 par Henri Genaille, ingénieur d’armement, et Edouard Lucas mathématicien. Elles ont été intégrées dans plusieurs instruments mécaniques de calculs arithmétiques, combinées avec des additionneuses à roues ou à crosses. On les retrouve dans l'arithmographe de Léon Bolée (1895), qui permet de faire les quatre opérations avec des réglettes gravées superposées type Genaille, des additionneurs rectilignes à crosses type Troncet et un chariot.

Collection de l'IREM
Localisation : IREM/UFR ST/Cabinet de curiosité
Fiche établie par F.Plantevin - mai 2018