iut-quimper

La recherche à l'IUT de Quimper

Le LBCM

La recherche menée au LBCM s’articule autour de deux axes : biofilm – Microbiome et les Biotechnologies Bleues.

La recherche menée au LBCM s’articule autour de deux axes :

Biofilm – Microbiome
Biotechnologies Bleues

 

Ces deux axes sont étroitement liés puisqu’ils comportent à la fois l’étude des différents acteurs du biofilm, des paramètres physiques de l’adhésion et des communications chimiques entre les organismes, le développement éco-respectueux de surfaces antibiofilm/antifouling et de méthodes d’extraction de molécules marines et la biorémédiation à partir d’invertébrés marins (Holothuries et Éponges) et de leur microbiome.
L’aspect valorisation développé au laboratoire

Il est marqué par le développement éco-respectueux de surfaces antibiofilm/antifouling dans l’objectif de créer de nouvelles formulations de peintures antifouling. Il s’illustre par le Lab-Com SAFER laboratoire commun entre la société Nautix et le LBCM soutenu par l’ANR. D’autres projets sont également concernés comme le développement d’un probiotique pour la culture de crevettes soutenu par la SATT Ouest Valorisation, la valorisation de biomasse algale en collaboration avec les sociétés Armen Instrument et Newonat, Agrival, OLMIX et Globe export ; enfin l’étude d’huiles essentielles antibiofilm avec la société BIOARMOR.
Le LBCM impliqué dans le pôle pluridisciplinaire Homme, Mer et Littoral de l’UBS

Ce pôle lie étroitement certaines problématiques du littoral à l’activité de l’homme (nautisme, qualité de l’eau, histoire maritime, usages et pratiques). Cet affichage fort a permis à l’UBS d’intégrer le réseau national des Universités Marines. Il apporte une lisibilité à la fois au travers de nos formations affichées sur le site des Universités Marines et également de nos activités scientifiques.

 

LUBEM

Le LUBEM est le laboratoire universitaire de biodiversité et d'ecologie microbienne

Laboratoire de recherche de l’Université de Brest, il regroupe des microbiologistes :

de différentes composantes d’enseignement :
UFR de Médecine et Sciences de la Santé
UFR d’odontologie
UFR Sciences et Techniques
ESMISAB (Ecole Supérieure de Microbiologie et Sécurité Alimentaire de Brest)
IUT de Brest
IUT de Quimper
ainsi que du Centre Hospitalier Universitaire de Brest

 

Le LUBEM comporte 4 équipes et ses travaux sont organisés selon deux axes thématiques majeurs la microbiologie alimentaire (Plouzané et Quimper) et la microbiologie médicale (Brest)

L’étude de la biodiversité des micro-organismes et de leur écologie constituent des thèmes communs aux membres du laboratoire comme son nom l’indique.


Stages, emplois, thèses

Chaque année le LUBEM recrute des stagiaires de niveau bac+2 à bac+5

Le LUBEM recrute aussi régulièrement des étudiants en thèse, dans ce cas les offres sont affichées sur ce site, sur le site de l’école doctorale SICMA et sur le site de l’association Bernard Grégory.

Les recrutements de personnels sont opérés par la Direction des Ressources Humaines de l’UBO

Les dépôts de candidatures spontanées peuvent être envoyés à l’adresse suivante : lubem@univ-brest.fr


Contact

LUBEM
Directeur du laboratoire : Pr Georges Barbier
Secrétariat : Mme Marielle Le Guen
Adresse : ESMISAB, Technopôle de Brest Iroise, 29280 Plouzané, France
Téléphone : +33(0)290915111
Fax : +33(0)290915101
Courriel : lubem@univ-brest.fr


UMR AMURE

 

Le laboratoire UMR AMURE (www.umr-amure.fr), associant des économistes et des juristes de l’Université de Bretagne Occidentale et de l’Ifremer, dispose d’une antenne à l’IUT de Quimper.

Cette antenne est représentée par trois enseignants-chercheurs, affectés au département GEA (Marjolaine Frésard) et au département TC (Julien Hay et Pascal Le Floc’h).

Les recherches menées portent sur l’évaluation économique des ressources marines et des usages de l’environnement marin. Les chercheurs de l’antenne de l’UMR Amure à l’IUT de Quimper sont spécialisés dans les champs suivants :

► Marjolaine Frésard (marjolaine.fresard@univ-brest.fr) : économie des ressources naturelles et de l’environnement, analyse et modélisation de la dynamique des activités productives, évaluation et modélisation des politiques publiques. Un travail récent présente une revue de littérature sur l’analyse économique du contrôle des invasions biologiques (Revue d’Economie Politique, 2011).

► Julien Hay (julien.hay@univ-brest.fr) : évaluation monétaire des services écologiques, indemnisation et compensation des atteintes à l’environnement, prévention des pollutions marines, responsabilité environnementale.

►Pascal Le Floc’h (plefloch@univ-brest.fr) : évaluation des performances économiques des flottilles de pêche. Animation scientifique de l’Observatoire Economique Régional des Pêches Maritimes en Bretagne (partenariat avec le Comité Régional des Pêches Maritimes de Bretagne). Les rapports annuels peuvent être téléchargés à l’adresse suivante : http://www.umr-amure.fr/ à la rubrique « Observation et données »

EREID
 

L'EREID rassemble des enseignant-chercheurs de l'IUT de Quimper sur des thématiques de recherche liées à la durabilité.

Les sujets d'actualité tels que l'affichage environnemental et l'impact carbone des activités économiques font actuellement l'objet de travaux, de même que les indicateurs de développement durables territoriaux ou les agendas 21.

Sur ces sujets, les entreprises et les collectivités interviennent à différents stades des projets de recherche : en amont, pour suggérer des pistes de recherche potentielles ; au cœur des projets de développement, sur des sujets tels que la mise au point de méthodes et d'outils applicables au développement soutenable des organisations ; en tant que partenaires pour produire des informations nouvelles, par exemple sur l'impact carbone d'un produit sur lequel aucune information n'a été publiée.

Enfin, en aval des projets, les résultats sont discutés … avec le plus souvent à la clé de nouvelles pistes de travail !

Des sujets d'intérêt général tels que les représentations de la décroissance ou la communication sur la non soutenabilité font également l'objet de travaux qui adoptent maintenant une dimension interculturelle.

Recherche