Site Model

laboratoire orphy
optimisation des régulations
physiologiques

BAUPRE dans le vent...

Image

Matthieu Dussauze (post-doctorant) a reçu le 9 mars dernier le prix ITOPF R&D 2020 pour son projet BAUPRE

Après une thèse obtenue au laboratoire ORPHY, Matthieu Dussauze sera à nouveau parmi nous à la rentrée prochaine pour mener à bien le projet BAUPRE (Biological Assesment Under Hydrostatic Pressure).

Ce projet est le bénéficiaire du 9ème Prix ITOPF R&D. Il sera réalisé au laboratoire ORPHY, en partenariat avec le Cedre et TOTAL SA.

Ce projet vise à améliorer la méthodologie utilisée par les laboratoires pour simuler l'effet de la pression hydrostatique. Plus précisément, le projet étudiera comment la pression influence l'activité microbienne et la toxicité du pétrole et des produits chimiques sur les écosystèmes des grands fonds. Les chercheurs utiliseront le scénario d'une fuite de fioul par grande profondeur pour mesurer le taux de biodégradation du fioul à différentes pressions en simulant des profondeurs allant jusqu'à 1 500 m.

De plus, les chercheurs mesureront la toxicité de produits chimiques sous forte pression hydrostatique sur des souches bactériennes et une espèce de zooplancton. Le résultat de cette recherche devrait fournir des données sur l'effet de la pression hydrostatique sur la capacité de survie, la croissance et l'activité des bactéries responsables de la biodégradation des polluants présents en profondeur suite au naufrage d’un navire ou à une fuite lors d’un forage pétrolier. Les travaux de recherche du projet BAUPRE permettront également d’adapter deux bio-essais aux fortes pressions hydrostatiques. Ces nouveaux outils et protocoles expérimentaux permettront de fournir une première évaluation de l'impact biologique d’une pollution en profondeur et ainsi d’orienter les réponses opérationnelles dans un contexte de coût et de bénéfices environnementaux.

Le projet durera 12 mois et s'appuiera sur les résultats préliminaires obtenus par un projet antérieur financé par l'UE appelé BIOPADE.