LIEN

LIEN
Laboratoire Interactions Epitheliums Neurones
[EA4685]

Thématique

La plus grande partie de nos travaux concerne les relations entre la peau et le système nerveux. Nous avons mis au point des co-cultures comprenant d’une part des neurones issus de racines de ganglions rachidiens ou de lignées et d’autre part des explants cutanés, des kératinocytes ou des cellules de Merkel. Ceci nous a permis de reproduire in vitro les connexions entre cellules épidermiques et neurones puis de montrer la fonctionnalité de nos modèles, par des dosages biochimiques et des mesures électrophysiologiques. Fort de ces éléments, nous pouvons mieux comprendre les interactions entre la peau et le système nerveux dans les circonstances normales et pathologiques et tester un certain nombre d’actifs pour apprécier leurs effets sur les interactions entre peau et système nerveux.

Le LIEN ne limite pas ses travaux à la peau. Il s’intéresse à certains cancers : gliome et carcinome de Merkel. L’étude des cellules neuro-sensorielles impliquées dans le toucher et l’audition est très prometteuse, grâce à des outils originaux. La douleur et le prurit représentent naturellement des pistes de recherche prioritaires. Enfin, les aspects psychiques ne sont pas oubliés avec un intérêt certain de mieux comprendre les effets du stress sur les maladies somatiques et des traitements très novateurs de l’autisme.

 Depuis sa création, le LIEN a recentré sa thématique sur le prurit, qui se définit comme une sensation désagréable conduisant au besoin de se gratter.
Le prurit est abordé sous tous ses aspects: étiologiques, cliniques, psychologiques et biologiques. Pour ce qui est de ces derniers aspects, les co-cultures de neurones et de cellules cutanées représentent un savoir-faire unique mis au point dans le laboratoire.
Le laboratoire s'intéresse aussi à d'autres sensations anormales et en particulier à la douleur. Enfin, il s'intéresse particulièrement à l'autisme.