RADOI Emanuel

Professeur des universités


Traitement du signal
Etablissement : Université de Bretagne Occidentale
Affectation de recherche : Lab-STICC, CNRS, UMR6285

Equipe(s) : Equipe SI3 (Sécurité, Intelligence et Intégrité de l’Information) du Pôle T2I3 (Traitement et Transmission de l’Information, algorIthme et Intégration)
Photo
LogoUBO
Logo
Pour la messagerie : prénom.nom@univ-brest.fr
Page personnelle : https://emanuel-radoi.000webhostapp.com/

Actuellement, mes travaux de recherche relèvent principalement des thématiques de la radio impulsionnelle UWB (IR-UWB) et de la radio cognitive. Afin de mener ces recherches et assurer l’encadrement des doctorants et stagiaires qui y participent, je travaille de manière rapprochée avec 4 autres collègues membres du Lab-STICC, 2 chercheurs associés au Lab-STICC, et un ingénieur d’études. Nous développons des collaborations internationales autour de ces thématiques avec Memorial University of Newfoundland, l’Université Libanaise, l’Académie Technique Militaire de Bucarest, et Missouri University of Science and Technology.
Concernant la première thématique, nos contributions sont liées à la conception optimale de la forme d’onde et le traitement des signaux ultra-large bande, la localisation de précision en environnement intérieur, ainsi qu’à la synchronisation et l’estimation de canal dans les systèmes IR-UWB cohérents. Les travaux de recherche menés dans ce cadre visent à proposer des algorithmes de traitement du signal pour des systèmes IR-UWB intelligents, capables de s’adapter à l’environnement via la modification de la forme d’onde, l’estimation du canal et la reconfiguration automatique du récepteur. Nous avons montré que la théorie de l’acquisition compressée permet de réduire le coût, la complexité et la consommation des récepteurs IR-UWB cohérents et les rendre accessibles à la plupart des applications, qui peuvent ainsi bénéficier de leurs performances optimales. Notre objectif est d’approfondir cette approche, en proposant de nouveaux algorithmes mettant à profit le caractère parcimonieux des signaux IR-UWB dans le domaine temporel. Plus récemment, en collaboration avec des collègues de l’ENIB et en partenariat avec la société ZF Friedrichshafen AG, nous avons obtenu le financement du projet H2020 MSCA-IF UWB-IODA (Ultra-Wide Band Integrated Optical-and-Digital Approach for Smart Factory and Perceptive Car), qui a démarré en juin 2020.
La deuxième thématique, qui mobilise nos efforts en recherche, répond à la même problématique que celle décrite précédemment, à savoir l’accès aux ressources spectrales en communications sans fil, dans un contexte de faible disponibilité de celles-ci. Néanmoins, l’approche utilisée dans ce cas est différente de celle proposée dans l’approche UWB et consiste à exploiter de manière opportuniste et temporaire des ressources spectrales sous-utilisées dans une certaine zone, sans perturber les systèmes qui y fonctionnent déjà et qui ont un accès prioritaire à ces ressources. Notre travail sur la radio cognitive est lié aux algorithmes d’identification autodidacte des paramètres d’une transmission numérique, à l’optimisation des précodeurs MIMO-OFDM en utilisant l’estimation aveugle ou semi aveugle du canal de communication, et au développement de nouveaux précodeurs linéaires pour les systèmes MIMO à récepteurs itératifs. Plus récemment, nous avons développé des recherches en lien avec la Chaire d’excellence CyberIoT, mise en place à l’UBO en 2018, sur des aspects relatifs à l’interception et l’analyse des signaux et aux communications full-duplex.