Pierre-Edouard WEILL

Maître de conférences
Sociologie


Enseignant-chercheur
Etablissement : Université de Bretagne Occidentale - Faculté de Droit, Economie, Gestion et AES
Affectation de recherche : Lab-LEX (EA 7480)

Photo
LogoUBO
Pour la messagerie : prénom.nom@univ-brest.fr
Page personnelle : https://univ-brest.academia.edu/WeillPierreEdouard

Ouvrages :

(avec Lorenzo Barrault-Stella) Creating target publics for welfare policies. A comparative and multilevel approach, London: Springer, 2018.

Sans toit ni loi? Genèse et conditions de mise en oeuvre de la loi DALO, Rennes:  Universitaires de Rennes, 2017.

Comptes-rendus dans Revue Française de Science Politique, Sociologie, Sociologie du Travail, Le Mouvement Social, Metropoles, Geographie et Sociétés, lectures.org.


Rapport :

(avec Vincent Dubois et Morgane Paris), Politique de contrôle et lutte contre la fraude dans la branche famille, Dossier d'étude n°183, Caisse nationale des allocations sociales et familiales, 2016.


Articles de revues scientifiques ACL :

. "Rozwarstwienie klas ludowych w kontekście działań publicznych. Społecznie zróżnicowana egzekwowalność zaskarżalnego prawa do mieszkania", Kultura i Rozwój, vol. 6, n°1, 2018, pp. 111-130.

(avec Vincent Dubois et Morgane Paris) « Des chiffres et des droits. Le data mining ou la statistique au service du contrôle des allocataires », Politiques sociales et familiales, n°126, 2018, pp.49-60.

(avec S.ébastien Michon), « La culture en contextes. L’offre culturelle locale à l’épreuve du public étudiant », Terrains/Théories, n°7, 2017.

« L'exercice collectif du pouvoir discrétionnaire. Les commissions de médiation droit au logement opposable (DALO) », Politix, n°112, 2015, pp. 223-244, 2015.

« Catégories populaires et inégalités face à l’action publique. Différenciation sociale dans le recours au droit au logement opposable et son traitement », Lien social et politiques, n°74, 2015, pp. 129-148.

« Les limites du droit au logement opposable : entre ineffectivité et effets pervers », Métropolitiques, 14 septembre 2015.

« Quand les associations font office de street-level bureaucracy. Le travail quotidien en faveur de l’accès au droit au logement opposable », Sociologie du travail, vol. 56, n°3, 2014, pp. 298-319.

« Le droit au service des personnes défavorisées? Les effets pervers de la mise en œuvre du droit au logement opposable », Gouvernement et Action Publique, vol. 2, n°2, 2013, pp. 279-302.

« Qui a le droit... au logement opposable? », Savoir/Agir, n°24, 2013, pp. 27-33.

« Qui sait faire valoir son droit ? Compétence statutaire et attribution d’un statut de prioritaire », Sociologies Pratiques, n°34, 2012, pp. 93-105.

« “Plutôt l'UEFA que l'UE!” (Dés)enchantement de l'identification des jeunes issus de milieux populaires et de l'immigration par rapport à l'Europe" », Politique européenne, n°30, 2010, pp. 107-130.

Articles de valorisation de la recherche:

. « Du "plombier polonais" aux victimes du dumping social », Place Publique, n°69, 2019, pp. 4-9.

. (avec Catherine Lebris), « Les droits de l’homme commencent près de chez soi », The conversation, 14 décembre 2018.

. « Quelles politiques pour les sans-domicile ? », Cahiers français, n°388, 2015, pp. 66-74, 2015.

. « Les groupes d’intérêt influencent-ils les politiques du logement ? », Etages, n°2, 2014, pp. 26-29.

. « La bonne fortune des graffeurs », Sciences Humaines, n°278, décembre 2016, pp. 42-44.


Compte-rendu de lecture :

Jean-Gabriel Contamin, Emmanuelle Saada, Alexis Spire, Katia Weidenfeld, Recours à la justice administrative. Pratiques des usagers et usages des institutions, La Documentation Française, coll. Perspectives sur la justice, Revue Français de Science Politique, vol. 60, n°2, avril 2010, pp.406-408.


Chapitres d’ouvrage :

. « Les permanences associatives d’accompagnement des mal-logés. Entre ouverture et contrôle de l’accès au droit », in Martina Avanza, Jonathan Miaz, Cécile Péchu, Bernard Voutat (dirs.), Militantisme de guichet. Enquêtes ethnographiques en comparaison, Lausanne: Antipodes (à paraître en 2019)

. « Contextes de mise en œuvre de la Charte européenne pour l’Egalité Femmes-Hommes dans la vie locale », in Catherine Le Bris (dir.), Droit de l’homme et collectivités territoriales : du global au local, Paris: Mare et Martin (à paraître en 2019).

. « Les politiques locales du logement à l’épreuve du droit au logement opposable », in Catherine Le Bris (dir.), Droit de l’homme et collectivités territoriales : du global au local, Paris: Mare et Martin (à paraître en 2019).

. (avec Lorenzo Barrault-Stella) « Changer le monde par des politiques publiques? », Fondation Copernic, Paris: La Découverte, 2019, pp. 347-359.

. (avec Lorenzo Barrault-Stella) Perspectives on Targeting and the Wekfare State Transformations. A few Proposals from Political Sociology,  in L. Barrault-Stella, P-E Weill (eds.), Creating Target publics for Welfare Policies. A Comparative and Multilevel Approach, London:Springer, 2018, pp.193-202.

. (avec Lorenzo Barrault-Stella) « The Making of Target Publics for Welfare Policies. From Targeting Practices to Resistances of Governed People, A Comparative and Multilevel Approach », in L. Barrault-Stella, P-E Weill (eds.), Creating Target Publics for Welfare Policies. A Comparative and Multilevel Approach, London: Springer, 2018, pp. 7-29.

. (avec Vincent Dubois et Morgane Paris) « Identifying high risk populations by statistics: the use of data mining in control of welfare recipients », in  L. Barrault-Stella, P-E Weill (eds.), Creating Target Publics for Welfare policies. A Comparative and Multilevel Approach, London: Springer, 2018, pp. 92-108.

. « Le tri collectif des ayants-droits par les commissions de médiation départementales DALO », in Laurent Cailly et Françoise Dureau (dir.), Les espaces du logement. Pratiques habitantes et politiques publiques, Paris: L’Harmattan, pp. 317-328, 2016.

. « La consécration du graffiti par le marché de l’art contemporain. Les stratégies complémentaires des intermédiaires », in Wenceslas Lizé, Delphine Naudier, Séverine Sofio (dir.), Les stratèges de la célébrité. Intermédiaires et consécration dans les univers artistiques, Paris: Editions des Archives Contemporaines, 2014, pp. 95-112.

. « Du Bronx au Champs-Elysées. Une brève histoire des intermédiaires du graffiti art », in Laurent Jeanpierre, Olivier Roueff (dir.), Les intermédiaires de la création culturelle,  Paris: Editions des Archives Contemporaines, 2014, pp. 145-154.

. « Un droit universel pour un parc résiduel. Les contradictions localisées de la mise en oeuvre du droit au logement opposable », in Fabien Desage, Christèle Morel, Valérie Sala Pala (dirs.), Le peuplement comme politique(s), Rennes: Presses Universitaires de Rennes, 2013, pp. 239-257, 2014.

. (avec Christèle Marchand) « Le rapport à l'Europe des milieux populaires », in l'Europe des européens, in Marine De Lasalle, Daniel Gaxie, Nicolas Hubé (dirs.), Paris: Economica, 2011, pp. 234-252.

. (avec Christèle Marchand) « How "silent citizens" perceive Europe », in Daniel Gaxie (dir.), How Europe is perceive? A comparative sociology of European attitudes, Colchester: ECPR Press, 2011, pp. 197-214.

. (avec Christèle Marchand), « Die popularen Milieus. Wie "silent citizens" Europa beurteilenas », (Avec Christèle Marchand), Das Europa des Europaer. Uber die Wahrnehmungen eines politischen Raums, in (dir.) Daniel Gaxie, Marine de Lasalle, Nicolas Hubé, Jay Rowell, Bielefield: Transcript, 2011, pp. 261-285.