Les mystères des baleines boréales révélés par l’acoustique passive

2018-06-15 13:30

Par Kate Stafford (PhD Applied Physics Lab, University of Washington, Seattle USA).
Dans le cadre du séminaire du laboratoire Géosciences Océan (UMR6538-LGO)


Vendredi 15 juin, à 13h30, amphi D, IUEM

Les baleines boréales sont les seules grandes baleines à passer toute leur vie dans les mers glacées de l’Arctique.
Elles s’y sont bien adaptées car elles peuvent briser de la glace jusqu'à 50 cm d’épaisseur avec leur tête et sont protégées par une épaisse couche de graisse. Ces baleines peuvent vivre jusqu'à 200 ans mais elles ont été  décimées par la chasse baleinière ; la sous-espèce du Spitzberg a quasiment disparu au 18ème siècle. Jusqu’à  ces 10 dernières années, on pensait leur population réduite à quelques dizaines d’individus dans l’Atlantique Nord.
Leur observation dans le détroit de Fram, entre le Spitzberg et le Groenland, jadis terrain privilégié de la chasse baleinière, a motivé une expérience d’acoustique passive pour documenter leur présence par l’enregistrement  de leurs vocalisations. Ainsi, deux hydrophones ont été déployés sur des mouillages océanographiques de  part et d’autre du détroit pendant un an. Les enregistrements acoustiques acquis ont révélé les vocalisations de baleines boréales attendues et des séries de chants continus émises de Novembre à Avril, notamment à l’ouest du détroit. Au moins une soixantaine de chants différents ont été identifiés. L’expérience a été renouvelée pour vérifier si les baleines revenaient chaque année au même endroit, et si elles produisaient les mêmes chants d’une année à l’autre, et ainsi tester si leur chant pourrait être utilisé comme indicateur pour   évaluer la taille de la population. Trois ans de données supplémentaires au même site ont confirmé que l'ouest du détroit de Fram est clairement un lieu d'hivernage pour la baleine boréale, et très probablement une aire de reproduction. Par ailleurs, on n’a jamais enregistré le même chant deux ans de suite et, à ce jour, près de 250 chants différents ont été répertoriés. Cette observation suscite de nombreuses questions sur le comportement acoustique des baleines boréales, qui semble unique parmi les baleines, et peut-être même parmi les mammifères.

Actualités

ACTUALITES

Communiquer sur vos événements

Vous souhaitez faire paraitre une actualité sur notre site?
Utilisez notre formulaire en ligne !

ABONNEZ-VOUS

et recevez la newsletter hebdomadaire de l'actualité UBO

> Oui je souhaite recevoir la newsletter

 

Conférences - Cours publics

Ouvert à tous !