Journées Portes ouvertes 2020
Brest : 7 mars
en facebook live

DEUST T-MIC

Le DEUST TMIC prépare en 2 ans, sur un rythme d’alternance, des techniciens supérieurs dans les domaines du web et du multimédia.

Très en lien avec le milieu industriel, la formation donne une place importante aux applications. Après le DEUST TMIC, les diplômés intègrent directement une entreprise, comme développeur, webmaster, ou webdesigner, par exemple, ou poursuivent en licence, licence professionnelle ou écoles d’ingénieurs ou de communication. Le projet auquel nous participons “ Le climat change et nous ? ” a été labellisé COP21.

Il est porté en France par le portail www.energiesdelamer.eu leader de la presse numérique dédiée à la filière mer, en partenariat avec le lycée Vauban de Brest, l’UBO et au Maroc, le Forum de la mer d’El Jadida. Le site leclimatchangeetnous.net édité par le cabinet B-Bornemann Conseil, publie la lettre quotidienne sur le développement des énergies de la mer.

Le portail a aussi pour ambition de réunir des « Serious Games » qui, grâce à des outils numériques ludiques tels que le démonstrateur de l’hydrolienne développée par les lycéens de Vauban, participent à la sensibilisation des jeunes aux enjeux du numérique et des énergies marines renouvelables, partie intégrante de la transition énergétique dont la Bretagne est un acteur majeur.

Yann Cloarec et Hector Pennamen, étudiants en DEUST TMIC, participent depuis la rentrée à l’accompagnement et au développement du projet sur le portail. Durant la COP21, le projet était présenté à l’exposition « Galerie des Solutions » au Bourget. Encadrés par un webmaster et l’équipe de rédaction, ils se sont chargés du suivi de l’évènement sur le stand où était présentés à la fois les publications en ligne, le démonstrateur du Serious Game et une mini turbine imprimée en 3D développée par une start up au Laboratoire d’Orange Silicon Valley à Los Angeles. Ils ont réalisé des interviews vidéo de personnalités politiques et des acteurs des énergies renouvelables de la mer, et ont assuré le relai de l’actualité sur les comptes Twitter et Facebook du projet.

Après les stages, la mission se poursuivra sous forme de contrats de professionnalisation et de participation à la mise en oeuvre de la plateforme numérique, qui réunira plusieurs « Serious Games ».
C’est la raison pour laquelle ils seront à nouveau acteurs professionnels de la COP22, si, comme au Bourget, une exposition réservée aux entreprises est à nouveau organisée dans le cadre de la conférence des Nations Unies.

Deust.TMIC@univ-brest.fr