Journées Portes ouvertes 2020
Brest : 7 mars
en facebook live

La fabrique de prototypes à l'IUT de Brest

Un kart électrique de compétition

Le département Génie Électrique et Informatique Industrielle (GEII) de l’IUT participe à nouveau cette année au Challenge International de Karts Électriques qui se déroule à Limoges du 25 au 27 mai. Celui- ci regroupe une quarantaine de karts, principalement mis au point dans les IUT de toute la France, mais aussi dans des lycées et des écoles d’ingénieurs.

Cet événement met en avant le travail accompli par les étudiants sur les deux prototypes du département. Lors de la dernière édition en 2014, l’IUT a été particulièrement mis à l’honneur avec des performances remarquables. Le record de l’épreuve du 50 mètres départ arrêté a été battu avec un temps de 3,58 secondes. La fiabilité n’est pas en reste car l’exigeante épreuve des 4 heures d’endurance a aussi été remportée. Enfin le prix du Design, pour un kart allégé et une intégration optimale des différents composants dans un châssis de compétition, couronne l’évolution constante de ce projet.

Le projet Fusex ou comment lancer une mini-fusée dans l’espace ?

Le projet fusex, projet tuteuré réalisé au sein du département Génie Mécanique et Productique (GMP) de l’IUT, s’inscrit dans le cadre du concours C’Space de Planète Science, en collaboration avec le Centre National d’Études Spatiales (CNES). Il consiste à concevoir et lancer une fusée expérimentale de 2 mètres environ dans l’espace. Quatre étudiants de 2ème année ont choisi de participer à cette expérience, supervisés par deux enseignants de l’IUT. Ce projet existe depuis quatre ans à l’IUT et a permis de construire deux fusées : la première a été lancée en Août 2014 à partir du centre d’essai de lancement de missile de la DGA (Direction Générale de l’Armement), à Biscarosse. La réalisation de la seconde fusée a débuté l’an dernier. Les étudiants en charge du projet, ont conçu la partie mécanique et électronique permettant l’ouverture automatique d’un parachute lorsque la fusée est à son apogée, ainsi que la trajectographie 3D en temps réel de la fusée dans l’espace.

Ils travaillent réellement en mode projet :

Trois réunions d’état d’avancement sont organisées par Planète Science, en région parisienne. Lors de ces réunions, chaque groupe présente le support sur lequel il évolue (fusée expérimentale, mini-fusée, ballon…) et échange avec les ingénieurs et les bénévoles de Planète Science pour être plus performants dans leur démarche. La campagne de lancement 2016 de la fusée se déroulera du 18 au 24 juillet sur une base de la Direction Générale de l’Armement à Tarbes.