Site Model

Semaine de la Recherche

Les Talents de demain

De 14h à 17h

Salle B001 - UFR Lettres et Sciences Humaines - 20 rue Duquesne, Brest

Lors de cette conférence nous avons choisi de vous présenter quelques jeunes ensei­gnant·e·s chercheurs·euses et chercheurs·euses des unités de re­cherche de l’UBO. Que ce soit dans le domaine de la génétique, des sciences participatives, de la pollution plastique ou de l’évolution du climat, ils répondent tous les 4, dans leurs domaines aux grands défis sociétaux d’aujourd’hui et de demain.



Stefan Lalonde - L'évolution du climat


La grande majorité du dioxyde de carbone qui se trouve dans les enveloppes fluides de la planète Terre est stockée dans le milieu marin sous forme aqueuse – le carbone inorganique dissous (DIC). Les méthodes actuelles pour l’analyse des concentrations du DIC, et ses compositions en isotopes stables de l’oxygène et carbone, sont lentes et laborieuses. Dans cet exposé nous présentons une invention réalisée au Laboratoire Géosciences Océan qui permet pour la première fois l’analyse rapide et continue de ces deux paramètres du DIC avec un fort potentiel pour des nouvelles applications environnementales et industrielles.

D’après la publication de Stefan Lalonde et Pierre Sansjofre : Le cycle du carbone à haute résolution temporelle: une nouvelle méthode permettant l’analyse en continue des concentrations et compositions isotopiques du carbone inorganique dissous.

Stefan Lalonde est chercheur CNRS au Laboratoire Géosciences Océan à IUEM. Il est spécialiste de la géochimie élémentaire et isotopique dans les enveloppes de surface ainsi que les archives sédimentaires, surtout ceux de la Terre Primitive. Il est porteur principal du project H2020 ERC Starting Grant “EARTHBLOOM” (2017-2022) et ses travaux ont été récemment récompensés en 2019 avec la Médaille de Houtermans de l’Association Européen de la Géochimie.


Emilie Cornec-Le Gall - La génétique au service du pronostic


La polykystose rénale autosomique dominante touche un individu sur 2500. Le développement de kystes entraîne la perte progressive de la fonction rénale et la nécessité de dialyse ou de transplantation rénale vers l'âge de 50-60 ans, avec une grande variabilité d'évolution selon les patients. Nos travaux visent à mieux appréhender les facteurs cliniques et génétiques responsables cette variabilité, afin de pouvoir prédire l’évolution et et individualiser la prise en charge thérapeutique et le suivi des patients.

Emilie Cornec-Le Gall est néphrologue au CHRU de Brest, enseigne à la faculté de médecine et a une activité de recherche centrée sur la génétique de la polykystose rénale au sein de l'unité INSERM 1078.


Adélie Pomade - L’introduction de scénarios en droit : vers une meilleure application de la norme juridique ?

 
L'ineffectivité du droit, plus exactement la non-application des normes juridiques, s'avère être une réalité. Au titre des solutions pouvant être proposées, pourrait-on envisager un droit co-construit "au cas par cas" avec les acteurs sociétaux, local et circonstancié?
Adélie Pomade, maître de conférence (HDR) en droit à l'UBO (UMR 6308 Amure), travaille sur l'adaptabilité du droit aux réalités sociétales. Dans ses travaux, elle questionne l'articulation de la normativité juridique avec les normativités sociales et économiques.


Ika Paul-Pont - Pollution plastique: quels risques pour les écosystèmes marins ?


L’état actuel des connaissances sur les risques écologiques liés à la contamination des océans par les micro et nanoparticules de plastiques sera rapidement présenté avant d’aborder les principaux enjeux et les priorités de recherche à l’échelle internationale sur cette thématique.
Chercheure CNRS en écotoxicologie marine, Ika Paul-Pont est spécialisée sur les risques liés aux microplastiques dans les écosystèmes côtiers au sein du laboratoire des sciences de l’environnement marin (LEMAR, France) en France.