Site Model

Semaine de la Recherche

Remise des diplômes de docteur·e·s UBO et de docteure Honoris Causa

De 15h30 à 18h30

Amphithéâtre Guilcher - UFR Lettres et Sciences Humaines - 20 rue Duquesne, Brest

Marraine (docteure honoris causa) : Monica Heller, anthropologue linguistique
Parrain : Gérard Mourou, Prix Nobel Physique 2018
Remise des diplômes des docteur·e·s 2019 de l’UBO.



Monica Heller


Monica Heller est professeure titulaire en anthropologie linguistique et en éducation à l’Université de Toronto (Canada). Membre de la Société royale du Canada, elle a été présidente de l'American Anthropological Association de 2013-2015. Elle est aussi rédactrice de la revue Journal of Sociolinguistics. Ses recherches portent sur le rôle du langage et de la langue dans la construction des différences et des inégalités sociales, notamment en relation avec l’évolution du nationalisme, du capitalisme et du colonialisme. Ses recherches ethnographiques se concentrent sur l’espace francophone au Canada.


Gérard Mourou


Gérard Mourou est professeur et membre du Haut Collège de l’École polytechnique. Il est le co-inventeur, dans les années 1980, d’une technique d’amplification laser appelée Chirped Pulse Amplification (CPA), universellement utilisée aujourd’hui pour créer des impulsions ultracourtes de très haute puissance ou de très haute cadence. Cette invention lui permettra d’être l’inventeur de la chirurgie femtoseconde réfractive de l’oeil et de la cataracte utilisée sur plus d’un million de patients par an.
Gérard Mourou a passé une grande partie de sa carrière aux Etats-Unis, et en particulier à l’Université du Michigan dont il est aujourd’hui professeur émérite. A son retour en France en 2005, il a dirigé le Laboratoire d'optique appliquée (une UMR ENSTA ParisTech/CNRS/École polytechnique) jusqu'en 2008. Il est à l’origine de trois initiatives majeures en matière de lasers de puissance : le lancement du projet XCAN à l’École polytechnique en partenariat avec Thales, du laser Apollon sur le plateau de Saclay et de la grande infrastructure européenne ELI (Extreme Light Infrastructure) qui abritera les lasers les plus puissants du monde en Hongrie, Roumanie et en République Tchèque. Il est également directeur de IZEST (International Zetta-Exawatt Science and Technology) auquel sont associés plus de 27 laboratoires à travers le monde pour anticiper l’avenir des lasers de haute puissance.
En 2009, Gérard Mourou a reçu le Prix Charles H. Townes de l’Optical Society of America, prix le plus prestigieux décerné en optique, laser et optique quantique. Il est Chevalier de la Légion d’honneur depuis le 13 juillet 2012 et a reçu la médaille Frederic Ives décernée en 2016 par l’Optical Society of America et le prix Arthur L. Schawlow in Laser Science de l’American Physical Society en 2018.
Gérard Mourou reçoit aujourd’hui le prix Nobel de physique 2018, qui vient couronner une carrière dédiée entièrement aux lasers et à la physique.