La pédagogie

SIAME
Service d'ingénierie, d'appui et de
médiatisation pour l'enseignement

Le digital learning

digital learning

En tant qu’enseignant, vous pratiquez déjà l’enseignement numérique. Vos cours sont peut-être mis à disposition des étudiants en pdf ou en format diaporama. Ou vous proposez à vos étudiants de regarder des vidéos en ligne, que vous avez sélectionnées ou créées. Sans doute avez-vous déjà conçu des exercices numériques de type QCM.
   Bref, vous faites du e-learning, soit intégralement à distance, soit partiellement (classe inversée, enseignement hybride, …) ou totalement en présentiel (oui, on peut aussi faire du e-learning en présentiel !).

Imaginez-vous maintenant dans la peau d’un étudiant, qu’est-ce qui vous faciliterait l’apprentissage ?

Ajoutez un forum de discussion ou ouvrir un compte dédié sur un réseau social pour permettre à vos étudiants de partager leurs avancées et leurs difficultés au moment où ils les rencontrent.
Proposez des formats variés de vos supports de cours et des ressources complémentaires. Ansi vos étudiants pourront choisir les modalités les plus adaptées à leur compréhension et assimilation (vidéo, audio, texte, animations, …).
Organisez des classes virtuelles pour remotiver vos étudiants (dans le cadre d’un enseignement en distanciel), multipliez les activités durant lesquelles les étudiants devront être actifs et animez votre cours tel un coach ou un tuteur.
   Et là, vous baignez dans le digital learning.

Le digital learning n’invente rien, il propose juste de remettre l’étudiant au cœur du dispositif d’apprentissage en mariant diverses modalités pédagogiques (utilisant notamment le numérique) et des espaces d’échanges ; le e-learning est plus transmissif.

Avantages

Aucune modalité pédagogique n’est parfaite pour tous. Avec le digital learning, vous combinez différentes modalités variées et interactives afin que l’étudiant puisse construire son propre parcours d’apprentissage adapté à son rythme, à ses besoins.

Vous proposez votre cours (en partie ou totalement) de façon asynchrone afin que les moments synchrones soient propices aux échanges.

L’enseignant n’est pas là uniquement pour transmettre un savoir mais aussi pour accompagner les étudiants dans leur façon d’apprendre, créant ainsi une autre relation.

Inconvénients

Il convient régulièrement d’évaluer son enseignement afin de pouvoir proposer quelque chose d’adapté aux étudiants.

Les étudiants peuvent être perdus devant des modules très complets, l’enseignant doit pouvoir assurer un suivi pour donner les clés à ces étudiants.

Il faut prendre en compte le temps d’activités proposé dans ces modules, qui peut vite devenir exponentiel. Les étudiants pourraient alors être surchargés de travail s’ils veulent tout voir, tout faire et participer à tout (ce qui n’est pas forcément le but). Aménager des créneaux dans leur emploi du temps pour du travail plus autonome permet de pallier cette difficulté.

Exemple d’un digital learning

En plus de votre cours « traditionnel » en classe, vous proposez à vos étudiants de suivre un MOOC en ligne, que vous suivez également. Vous adoptez ainsi une même posture d’étudiant qu’eux. Vous ouvrez un espace sur un réseau social pour pouvoir en discuter au fur et à mesure. Repérant ainsi les difficultés, vous pouvez adapter votre cours en présentiel sur certaines notions à revoir ou proposer des documents permettant de comprendre ces notions.

Ressources

Vous trouverez plusieurs sites vous permettant de créer des ressources numériques :

Si vous ne savez pas trop par quel bout commencer ou ne souhaitez pas concevoir vous-même vos ressources, le SIAME est là pour vous accompagner dans chaque étape de création de votre dispositif.